La justice sociale dans les pratiques pédagogiques postrévolutionnaires au Mexique : 1921-1940

par Johaan Castro Reyes

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Étienne Gérard.

Soutenue le 23-11-2015

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales : cultures, individus, sociétés (Paris ; 1994-2019) , en partenariat avec Université Paris Descartes (1970-2019) (établissement de préparation) et de Centre population et développement / CEPED - UMR_D 196 (laboratoire) .

Le président du jury était Catherine Agulhon.

Le jury était composé de Étienne Gérard, Catherine Agulhon, Anne-Catherine Wagner, Philippe Schaffhauser.

Les rapporteurs étaient Anne-Catherine Wagner, Philippe Schaffhauser.


  • Résumé

    Cette thèse de socio-histoire, basée sur l'exploitation d'archives nationales du Mexique, cherche à comprendre la production de justice sociale à travers l'éducation mexicaine dans la période postrévolutionnaire, de 1921 à 1940. Elle montre que la politique éducative, conçue sur la base de l'ambition démocratique d'unité nationale et d'intégration citoyenne, a conduit à la réduction des inégalités scolaires en dépit d'une cristallisation des inégalités sociales.

  • Titre traduit

    Social justice in teaching practices in post-revolutionary Mexico : 1921-1940


  • Résumé

    This socio-historical dissertation, based on the use of national archives in Mexico, seeks to understand the production of social justice through the education in Mexico during the post- revolutionary period from 1921 to 1940. It shows that the education policy, designed on the basis of the democratic ambitions, national unity and civic integration, led to the reduction of educational inequalities despite a crystallization of social inequalities.

  • Titre traduit

    La justicia social en las prácticas pedagógicas post-revolucionarias en México : 1921-1940


  • Résumé

    Esta tesis en socio-historia, se basa en un análisis archivístico del Archivos General de la Nación, y busca comprender la construcción de la justicia social a través la educación mexicana en el periodo post-revolucionario de 1921-1940. Expone que la política educativa, concebida bajo la ambición democrática y de unidad nacional así como de integración ciudadana, condujo a la reducción de desigualdades escolares a pesar de la cristalización de las desigualdades sociales.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.