Synthèse de fragments diversement acétylés des polysaccharides spécifiques des bactéries Shigella flexneri type I

par Yann Le Guen

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Laurence Mulard.

Soutenue le 27-11-2015

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Médicament, toxicologie, chimie, imageries (Paris) , en partenariat avec Université Paris Descartes (établissement de préparation) .


  • Résumé

    Shigella flexneri est une entérobactérie Gram négatif responsable de la forme endémique de la shigellose, l’une des quatre causes majeures d’infection diarrhéique chez les jeunes enfants. La cible majeure de la réponse immunitaire lors d’une infection naturelle est le polysaccharide de surface (PS). Chez S. flexneri 1b, l’un des sérotypes prévalents dans les pays en voie de développement, le PS est défini par le pentasaccharide ramifié α-L-rhamnopyranosyl-(1→2)-α-L-rhamnopyranosyl-(1→3)-α-L-rhamnopyranosyl-(1→3)-[α-D-glucopyranosyl-(1→4)]-2-acetamido-2-deoxy-β-D-glucopyranoside [I] di-O-acétylé. Ces travaux s’intègrent dans un projet visant le développement d’un vaccin basé sur des sucres synthétiques à couverture large contre les infections par Shigella. Afin de concevoir des glycoconjugués efficaces et induisant une bonne réponse immunitaire chez les enfants, des synthèses multi-grammes des précurseurs mono- à pentasaccharidiques ont été optimisées permettant une stratégie par blocs en vue de l’obtention d’oligosaccharides de grande taille. Au cours de ces synthèses, l’obtention du trisaccharide ramifié C(E)D clé a nécessité de nombreuses optimisations, permettant la conception de synthons tri- à pentasaccharides. Un choix des groupements protecteurs orthogonaux nous a permis d’investiguer les différentes conditions de couplages nous donnant accès à 28 oligosaccharides déprotégés courts diversement acétylés. La validation de ces condensations avec des partenaires plus complexes a permis d’accéder à un large panel d’une cinquantaine d’oligosaccharides de di- à pentadécasaccharides sous leur forme libre, ou encore protégés avec divers degrés d’acétylation.

  • Titre traduit

    Chemical synthesis of oligosaccharides fragments of the O-antigen from Shigella flexneri type I


  • Résumé

    700,000 children die each year due to diarrheal diseases, making it the second cause of death among this population. Shigella flexneri is a Gram negative enterobacterium responsible of the endemic form of shigellosis in developing countries. The O-antigen part of the bacterial lipopolysaccharide is the major target of the immune system during natural infection. The O-antigen of S. flexeni 1b, one of the prevalent serotypes, is defined by a ramified pentasaccharide made of three L-rhamnose, one D-glucosamine and one D-glucose with two non-stoichiometric sites for acetylation (I). This work is part of the project aimed at the development of a synthetic carbohydrate-based vaccine against Shigella infections. In order to obtain suitable glyconjugates inducing a high level of protection especially in children, the synthesis of mono- to pentasaccharide precursors was optimized, allowing a convergent synthesis of oligosaccharides with different acetylation patterns. Optimization of the glycosylation conditions, acetylations and protecting group manipulations enable the access to fragments from di to pentadecasaccharides representing S. flexneri type I O-antigen.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 01-01-2026

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.