Cartographie des erreurs en anglais L2 : vers une typologie intégrant système et texte

par Clive Hamilton

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Shirley Carter-Thomas.

Soutenue le 04-12-2015

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris) (établissement de préparation) et de Laboratoire LaTTiCe (Montrouge, Hauts de Seine) (laboratoire) .

Le président du jury était Natalie Kübler.

Le jury était composé de Shirley Carter-Thomas, Natalie Kübler, David Banks, John Osborne, Frédéric Landragin.

Les rapporteurs étaient David Banks, John Osborne.


  • Résumé

    L’objectif principal de ce travail est d’explorer la frontière entre les erreurs grammaticales d'une part et les erreurs textuelles d'autre part, dans les productions écrites des étudiants francophones rédigeant en anglais langue étrangère (L2) à l’université. Pour ce faire, un corpus de textes d’apprenants en anglais L2 a été recueilli et annoté par le biais de plusieurs schémas d’annotation. Le premier schéma d’annotation est issu de l’UAM CorpusTool, un logiciel qui fournit une taxonomie d’erreurs intégrée. Les premières annotations ont été croisées avec d’autres annotations issues des métafonctions sémantiques que nous avons établies, en nous appuyant sur la linguistique systémique fonctionnelle.En plus de fournir des statistiques en termes de fréquence d’occurrence des erreurs spécifiques chez les apprenants francophones, le croisement des schémas a permis d’identifier certaines valeurs proprement phraséologique, sémantique et textuelle qui semblent poser des problèmes particulièrement épineux. A ce titre, une classification de ce que nous avons appelé des erreurs d’acceptabilité textuelle a été établie, dans le but notamment d’avoir une vue globale sur les erreurs identifiables à ce niveau d’analyse. En bref, le présent travail retrace donc le cheminement de l’ensemble de notre thèse de ses débuts conceptuels jusqu’à la proposition d’un modèle explicatif permettant d’établir la description de toute occurrence erronée identifiée en langue étrangère – qu’elle soit notamment grammaticale (c’est-à-dire, imputable au système linguistique) ou textuelle(c’est-à-dire, imputable au texte).

  • Titre traduit

    Mapping English L2 errors : an integrated system and textual approach


  • Résumé

    The main objective of this study is to try and pinpoint the frontier between grammatical (or sentence-level) errors on the one hand and textual errors on the other in university student essays. Accordingly, a corpus of English L2 learner texts, written by French learners, was collected and annotated using several annotation schemes. The first annotation scheme used is based on a model from the UAM CorpusTool software package, which provided us with an integrated error taxonomy. The annotations obtained were then cross-analyzed using the semantic metafunctions identified in systemic functional linguistics.In addition to providing statistics in terms of specific error frequency, our cross analysis has identified some areas that appear to pose particularly difficult problems, i.e. phraseology, and certain semantic and textual constructions. A classification of what we have called textual acceptability errors has thus been established. In short, the thesis begins with an examination of conceptual issues and ends with the proposal for an explanatory model that can describe erroneous occurrences identified in a foreign language – whether they are grammatical (i.e., linked to the language system itself) or textual (i.e. linked to the text) in nature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.