Rôle du peptide LL-37 dans le cancer du sein : son interaction avec la membrane plasmique stimule l'entrée de calcium et la migration cellulaire par l'activation des canaux ioniques TRPV2 et BKCa

par Audrey Gambade

Thèse de doctorat en Sciences de la Vie et de la Santé

Sous la direction de Günther Weber et de Caroline Goupille.

Soutenue le 18-12-2015

à Tours , dans le cadre de École doctorale Santé, Sciences Biologiques et Chimie du Vivant (Centre-Val de Loire) , en partenariat avec Nutrition, croissance et cancer (Tours) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Christophe Vandier.

Le jury était composé de Günther Weber, Caroline Goupille, Christophe Vandier, Aubin Penna, Marc Mesnil, Michel De Waard.

Les rapporteurs étaient Aubin Penna, Marc Mesnil.


  • Résumé

    Le peptide antimicrobien LL-37 a été retrouvé surexprimé dans différents types de cancer et plus particulièrement dans le cancer du sein dans lequel il est associé au développement des métastases. Nous avons observé, in vitro, que la migration de trois lignées cancéreuses mammaires est augmentée par le peptide LL-37 et son énantiomère (D)-LL-37, excluant la fixation du peptide à un récepteur protéique. Sur les cellules cancéreuses mammaires MDA-MB-435s, le peptide se fixe à la membrane plasmique et diminue sa fluidité. La microscopie électronique localise LL-37 dans les cavéoles et à la surface de structures impliquées dans la migration cellulaire, les pseudopodes. LL-37 induit une entrée de calcium via le canal TRPV2 dont l’activité est augmentée par son recrutement dans les pseudopodes. Ce recrutement est dépendant de l’activation de la voie de signalisation PI3K/AKT induite par LL-37. L’entrée de calcium via TRPV2 est potentialisée par l’activation du canal potassique BKCa, localisé aussi dans les pseudopodes. Des ARN interférents contre TRPV2 inhibent à 70% la migration induite par LL-37, donnant un rôle prépondérant à ce canal dans les effets pro-migratoire du peptide. La fixation du peptide LL-37 aux membranes des cellules cancéreuses et l’activation de canaux ioniques constituent un nouvel axe de recherche pour comprendre le rôle du peptide dans la progression tumorale.

  • Titre traduit

    Role of the LL-37 peptide in breast cancer : stimulation of calcium entry and cell migration through the TRPV2 and BKCa channels by its interaction with the plasma membrane


  • Résumé

    The antimicrobial peptide LL-37 is overexpressed in several types of cancer, among which breast cancer were it is associated with metastasis development. Our experiments on three mammary cancer cell lines have shown that LL-37 increases cell migration. Both its natural (L)-form and its (D)-enantiomer are equally active, excluding a specific binding to a protein receptor. On the MDA-MB-435s cell line, LL-37 attaches to plasma membrane and reduces its fluidity. Electron microscopy localized LL-37 on the surface of pseudopodia, structures implicated in cell migration, and in caveolae. LL-37 induces calcium entry via the TRPV2 channel, which is recruited to pseudopodia. Recruitment depends on activation of PI3K/AKT signaling induced by LL-37. Calcium entry via TRPV2 is potentiated by activation of the BKCa potassium channel also located in pseudopodia. TRPV2 suppression by RNA interference results in 70% reduction of cell migration induced by LL-37, attributing a crucial role of this channel to the promigratory effects of the peptide. Binding of LL-37 to cancer cell membranes and in consequence the activation of ion channels constitutes a novel research field to understand its role in tumor progression.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.