Profils de personnalité et adaptations psychologiques à la fibromyalgie et aux autres maladies rhumatologiques : étude comparative

par Émilie Bucourt

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Robert Courtois et de Christian Réveillère.

Soutenue le 24-11-2015

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours) , en partenariat avec SHS/12/EA 2114 PAV (équipe de recherche) .

Le président du jury était Denis Mulleman.

Le jury était composé de Catherine Bungener, Lucia Romo, Odile Plaisant.


  • Résumé

    Cette étude cherche à 1) comparer la personnalité et l’adaptation des fibromyalgiques (FM) avec ceux ayant une polyarthrite (PR), une spondylarthrite (SA) ou un syndrome de Gougerot-Sjögren (SG) ; 2) identifier les liens et influences entre la personnalité et les variables agissant sur le retentissement et le coping et 3) observer l’existence de différences intra-groupes chez les FM. 48 FM, 47 PR, 47 SA et 23 SG ont répondu aux BFI (personnalité), GHQ (souffrance psychique), FIQ (douleur, retentissement), FSS (fatigue), EVE (événements de vie), CSQ (coping) et MINI (comorbidité anxio-dépressive). Les FM ont une élévation de l’agréabilité (A), de l’ouverture (O), du Névrosisme (N) et un retentissement plus sévère que les autres. Dans les maladies rhumatismales, l’anxiété influence la dépression, la douleur, la fatigue et la dramatisation. N influence majoritairement l’anxiété, le coping actif et modérément la dépression. Enfin, la douleur et N permettent de distinguer deux sous groupes dans la FM. La personnalité a une influence sur l’adaptation. A et O semblent être des défenses face au stress alors que N a un impact direct et néfaste dans l’adaptation

  • Titre traduit

    personality profils and psychological adaptations in fibromyalgia and in the others rheumatic diseases : a comparative study


  • Résumé

    This study aims to 1) compare personality and adaptation of fibromyalgia patients (FM) with those having a rheumatoid arthritis (PR), a ankylosing spondylitis (SA) or Sjogren’s syndrome (SG); 2) identify the links and the influences between the personality and the variables acting on repercussions of the illness and coping; 3) observe the existence of intra-group differences in FM. 48 FM, 47 PR, 47 SA and 23 SG answered the BFI (personality), GHQ (psychic suffering), FIQ (pain, repercussions of the illness), FSS (fatigue), EVE (events of life), CSQ (coping ) and MINI (anxio depressive comorbidity). The FM show a rise in agreeableness (A), openness (O) and neuroticism (N) and a more severe impact than the other diseases. In the rheumatic diseases, anxiety influences depression, pain, fatigue and dramatization. N influences mainly anxiety, active coping and moderately depression. Finally, pain and N allow to distinguish two groups in FM. Personality has an influence on adaptation. A and O seem to be defenses in the face of stress while N has a direct and worse impact on the adaptation

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.