Sanitarisation de l'école et scolarisation de la santé : socio ethnographie de la mise en oeuvre et de l'appropriation du programme "bien manger et bouger dès l'école maternelle" en Haute-Garonne et en Ariège

par Emilie Gaborit

Thèse de doctorat en Performance motrice, adaptation et sports

Sous la direction de Gérard Neyrand et de Nadine Haschar-Noé.


  • Résumé

    La nutrition tient aujourd'hui une place centrale dans l'espace de la santé publique. Considérée comme un déterminant majeur de l'état de santé des populations, elle est au cœur de programmes gouvernementaux, en particulier, des trois Programmes nationaux nutrition santé qui se sont succédé de 2001 à 2015. Ceux-ci axent leurs objectifs sur la prévention primaire, le dépistage et la prise en charge nutritionnelle précoce. Dans une visée compréhensive, ce travail de thèse analyse la mise en œuvre d'un programme de prévention sanitaire à destination des jeunes enfants à travers le prisme de l'alimentation et de l'activité physique. Ce programme, intitulé Bien manger et bouger dès l'école maternelle est porté par une institution sanitaire, la CPAM. Il s'agit de comprendre comment ce programme s'implante dans d'autres institutions que sont l'école et la famille qui reposent sur des modèles éducatifs et des modes de socialisation plus ou moins éloignés des préoccupations sanitaires ou, tout du moins, les traitant différemment. L'entrée par la mise en œuvre permet de s'interroger sur les conditions et les effets du rapprochement de ces deux mondes sociaux que sont l'école et la santé. Ainsi, au travers de l'exemple du programme nutritionnel que nous comparons dans deux départements, en Haute-Garonne et en Ariège, le processus de " sanitarisation " des mondes sociaux est questionné pour comprendre et analyser l'influence du niveau local sur l'action publique au travers des instruments et des savoirs mobilisés. Il s'agit aussi d'analyser la mise en œuvre d'un dispositif d'éducation à la santé dans un contexte particulier, celui des écoles maternelles ayant un mode spécifique d'éducation et de saisir ainsi la " scolarisation " de la santé via les " metteurs en œuvre " du programme. De plus, celui-ci s'adresse à des enfants dont les modes de socialisation familiaux et scolaires socialement différenciés influencent la compréhension et l'appropriation du programme et induisent une différenciation et des inégalités en termes de connaissances nutritionnelles. Ce travail qui s'inscrit à la croisée d'une sociologie de l'action publique et d'une sociologie de l'enfance et de l'éducation implique la mise en œuvre d'une méthodologie de type ethnographique correspondant à une observation participante des modes d'intervention, complétée par des entretiens biographiques avec les " metteurs en œuvre ", les familles et les professionnels de la petite enfance (enseignants, ATSEM, etc.). Cette thèse vise à déconstruire dans un premier temps la représentation descendante de la santé publique en comparant le programme et ses variations sur deux départements et en donnant une place centrale aux acteurs et aux instruments d'action publique. Ainsi, la domination du monde sanitaire sur les autres mondes sociaux est nuancée ainsi que l'idée d'homomédicus par l'analyse des modalités de collaboration entre CPAM et école. Enfin, la place accordée à l'enfant dans le programme révèle des formes précoces de responsabilisation des individus à l'œuvre allant jusqu'à lui attribuer un rôle de " missionnaire " au sein de la sphère familiale.

  • Titre traduit

    Sanitizing schooling health : socio ethnographic study about implementation and ownership of the program eating well and moving from nursery school in Haute-Garonne and Ariege


  • Résumé

    Nutrition today holds a central place in the area of public health. Considered as a major State of population health determinant, it is at the heart of government programs, in particular, three programs national health nutrition that occurred from 2001 to 2015. They focus their objectives on primary prevention, screening and early nutritional support. In a comprehensive focus, this thesis work analyses the implementation of a program of preventive health care for young children through the prism of food and physical activity. In a comprehensive focus, this thesis work analyses the implementation of a program of preventive health care for young children through the prism of food and physical activity. This program, entitled Eating well and moving from nursery school is carried by a health institution, CPAM. It comes to understand how this program is implanted in other institutions that are the school and family-based education models and modes of socialization more or less distant concerns health or, at least, treating them differently. The entry by implementation to wonder about conditions and effects of the approximation of these two social worlds that are education and health. Thus, through the example of the nutritional program that we compare in two departments, Haute-Garonne and Ariège, the process of 'sanitizing' social worlds is asked to understand and analyze influence of the local stage on public action through the instruments and mobilized knowledge. We also analyze implementation of health educations system in different contexts, that of nursery schools with a specific mode of education and thus seize "schooling" of health via 'work directors' program. In addition, it is aimed at children whose modes of socialization family and school socially differentiated influence understanding and ownership of the program and induce differentiation and inequality in terms of nutritional knowledge. This work, which is at the crossroads of a sociology of public action and a sociology of childhood and education involves the implementation of a methodology for the ethnographic type corresponding to a participant observation of interventions, supplemented by biographical with 'work directors' interviews, families and early childhood professionals (teachers, ATSEM, etc.). In this thesis, we deconstruct in a first step the downward representation of public health by comparing the program and its variations on two departments and giving a central place to the actors and instruments of public action. Thus, the domination of the health world on other social worlds is nuanced and the idea of homomedicus by the analysis of the modalities of cooperation between CPAM and school. Finally, granted instead to the child in the program reveals early accountabilities forms to young public at the going work to assign a role of "missionary" within the family sphere.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (523 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2015TOU30190
  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.