Développement socio-affectif des enfants exposés à la violence conjugale : une approche de la sécurité émotionnelle : étude des conduites intériorisées et extériorisées et des symptômes de stress post-traumatique de 46 enfants âgés de 5 ans et demi à 12 ans, et analyse de leurs représentations de la violence et des relations familiales

par Olivia Paul

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Chantal Zaouche-Gaudron.

Le président du jury était Aubeline Vinay.

Le jury était composé de Chantal Zaouche-Gaudron, Paul Durning, Carl Lacharité, Geneviève Bergonnier-Dupuy.

Les rapporteurs étaient Paul Durning, Carl Lacharité.


  • Résumé

    L’objectif de cette recherche est d’étudier l’influence spécifique et combinée du contexte de violence conjugale sur le développement socio-affectif des enfants âgés de 5 ans et demi à 12 ans, et d’examiner leurs représentations de la violence et de leurs relations familiales. Notre étude s’appuie sur le modèle de la sécurité émotionnelle de Cummings et Davies (1994). Dans cette perspective, notre échantillon se compose de 32 mères et de 46 enfants âgés de 5 ans et demi à 12 ans, vivant en contexte de violence conjugale. Les mères ont renseigné trois questionnaires qui évaluent l’intensité de la violence conjugale à l’aide du « Conflict Tactic Scale II » (Cyr, Fortin & Chénier, 1997), l’adaptation socio-affective de leur enfant par le questionnaire « Children Behavior Checklist » (Achenbach, 1991), ainsi qu’un questionnaire de renseignements généraux. Les enfants ont, quant à eux, renseigné quatre questionnaires qui permettent de saisir leurs perceptions de la violence avec le « Children’s Perception of Interparental Conflict » (Cyr & Fortin, 2001), le processus de parentification grâce au « Parentification Questionnaire Youth » (Fortin, 2005), les conflits de loyauté à l’aide du « questionnaire des conflits de loyauté » (Fortin, 2005) et les symptômes de stress post-traumatique avec le « Trauma Symptom Checklist for Children » (Briere, 1989). Enfin, le « Systemic Analysis of Group Affiliation » (Compagnone, 2009) a été utilisé avec les enfants afin de saisir leurs représentions de la cohésion et du pouvoir au sein de la famille. Les principaux résultats mettent en évidence que la moitié des enfants présentent des problèmes extériorisés et 82,6% des problèmes intériorisés. Le degré de l’exposition à la violence de l’enfant influence ses représentations de la cohésion familiale, son sentiment de menace et de blâme, ses conflits de loyauté et la présence de certains symptômes de stress post-traumatique. Les représentations de l’enfant sur la violence et les relations familiales, telles que la parentification, le sentiment de blâme, les conflits de loyauté et les représentations de la cohésion et du pouvoir dans la famille, sont prédictives de la présence de symptômes de stress post-traumatique et de troubles de l’adaptation socio-affective. L’effet modulateur de la représentation du pouvoir et de la cohésion familiale, ainsi que les représentations de la violence et les conflits de loyauté ont été mis en évidence. Enfin, plus de la moitié des enfants de l’échantillon, en plus d’être exposés à la violence conjugale, ont aussi été directement maltraités, et les conséquences relevées sont d’autant plus majorées. L’ensemble des résultats obtenus nous permet de proposer des perspectives de recherche et des pistes d’intervention.

  • Titre traduit

    Socio-emotional development of children exposed to domestic violence : an approach of emotional security : study internalizing and externalizing problems and post-traumatic stress symptoms of 46 children aged 5 and a half to 12, and analysis of their representations of violence and family relationship


  • Résumé

    The aim of this research is to study the influence of specific and combined context of domestic violence on socio-emotional development of children aged between 5 and a half to 12 and to consider their representations of violence and their family relationships. Our study is based on the model of emotional security Cummings and Davies (1994). With this in mind, our sample consists of 32 mothers and 46 children aged 5 and a half to 12, living in a context of domestic violence. The mothers have filled in three questionnaires assessing first, the intensity of domestic violence using the « Conflict Tactic Scale II » (Cyr, Fortin & Chénier, 1997), the socio-emotional adaptation of their children with the questionnaire « Children Behavior Checklist » (Achenbach, 1991) and then, a general information questionnaire. As for the children, they have filled in four questionnaires that allow to understand their perceptions of violence with « Children's Perception of Interparental Conflict » (Cyr & Fortin, 2001), the process of parentification through the « Parentification Questionnaire Youth » (Fortin 2001), loyalty conflicts with the « loyalty conflicts questionnaire » (Fortin, 2005) and post-traumatic stress symptoms with « Trauma Symptom Checklist for Children » (Briere, 1989). Finally, the « Systemic Analysis of Group Affiliation » (Compagnone, 2009) has been used with the children to understand their representations of cohesion and power within their families.The main results show that half of the children have externalizing problems and 82.6% internalizing problems. The degree of exposure to child abuse influences his representations of family cohesion, his feeling of threat and blames, his loyalty conflicts and the presence of certain symptoms of PTSD. The children’s representations of violence and family relationships, such as parentification, the feeling of blame, loyalty conflicts and the representations of cohesion and power in the family, are predictive of symptoms of post-traumatic stress disorders and social-emotional adjustment. The modulating effect of the representation of power and family cohesion, as well as depictions of violence and conflicts of loyalty have been highlighted. Finally, more than half of the children in this sample, have been exposed to domestic violence but also to direct abuse, that’s why the consequences underlined are all the more important. All these results allow us to propose research perspectives and methods of interventions.

Accéder en ligne

bibliorespect


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par [l'auteur] à [Lieu de publication inconnu]

Développement socio-affectif des enfants exposés à la violence conjugale : une approche de la sécurité émotionnelle : étude des conduites intériorisées et extériorisées et des symptômes de stress post-traumatique de 46 enfants âgés de 5 ans et demi à 12 ans, et analyse de leurs représentations de la violence et des relations familiales


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par [l'auteur] à [Lieu de publication inconnu]

Informations

  • Sous le titre : Développement socio-affectif des enfants exposés à la violence conjugale : une approche de la sécurité émotionnelle : étude des conduites intériorisées et extériorisées et des symptômes de stress post-traumatique de 46 enfants âgés de 5 ans et demi à 12 ans, et analyse de leurs représentations de la violence et des relations familiales
  • Détails : 2 vol. (281, 98 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 242-269. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.