Risque suicidaire et état de stress post-traumatique : règles, niveaux de risque, et modérateurs

par Mohammad Hassan Afzali

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Stéphane Vautier et de Philippe Birmes.

Soutenue le 09-06-2015

à Toulouse 2 , dans le cadre de École doctorale Comportement, Langage, Éducation, Socialisation, Cognition (Toulouse) , en partenariat avec Octogone-Lordat (Toulouse) (laboratoire) .

Le président du jury était Guillaume Vaiva.

Le jury était composé de Stéphane Vautier, Philippe Birmes, Louis Jehel, Norman Verhelst.

Les rapporteurs étaient Louis Jehel, Norman Verhelst.


  • Résumé

    La recherche sur l'association entre l'expérience traumatique et la suicidalité est un domaine en pleine expansion dans la littérature depuis vingt ans. Cette thèse avait originalement pour but d’identifier les conditions suffisantes ou nécessaires de différents types de suicidalité chez les personnes traumatisées. Une procédure d'extraction de règles d'association a été mise en œuvre sur une base de données issue d'une enquête nationale française. Considérant le manque de conditions suffisantes ou nécessaires de suicidalité, deux autres questions liées à la suicidalité ont été envisagées. La première étude porte sur l'ordonnancement empirique des profils de suicidalité et la détection des symptômes qui modèrent les niveaux de risque. En utilisant la tentative de suicide dans le mois passé comme critère prédictif, trois niveaux de risque ont été établis. Tous les niveaux de suicidalité sont systématiquement modérés par le symptôme d'anxiété chronique. La deuxième étude visait à tester la robustesse de l'association entre les niveaux de traumatisme et la fréquence de la tentative de suicide dans le mois passé par l'identification des symptômes modérateurs de l'incidence de tentative de suicide dans chaque niveau de trauma. Sept symptômes concernant l'envie de mourir, l’intention d’automutilation, l’idéation suicidaire, la tentative de suicide au cours de la vie, l'humeur dépressive, la perte d'intérêt, et l'expérience de l'attaque de panique ont démontré un effet «d’éventail». Un examen détaillé de la littérature a révélé la difficulté d'obtenir une vue d'ensemble des types de suicidalité et leurs facteurs de risque dans le contexte «traumatisme-suicidalité». La troisième étude met en avant l’idée d’une plate-forme graphique visant à récapituler les connaissances empiriques obtenues par 26 études portant sur 20 facteurs de risque de six types de suicidalité dans différents échantillons de personnes traumatisées. Les principaux facteurs de risque sont la dépression majeure et le trouble de stress post-traumatique. Cette étude souligne l'importance d'un cadre descriptif commun et de la disponibilité des bases de données recueillies dans les études précédentes.

  • Titre traduit

    Suicide risk and post-traumatic stress disorder : rules, risk levels, and moderators


  • Résumé

    Research on the association between the experience of trauma and suicidality has been a growing field in the literature since two decades. The current dissertation was originally aimed at identifying sufficient or necessary conditions of suicidality outcomes among individuals exposed to trauma. A procedure of association rule extraction was implemented on a database from of a French national survey. Considering lack of sufficient or necessary conditions of suicidality outcomes, two other suicidality related issues were addressed. The first study focuses on the evidence-based ordering of the suicidality profiles and the detection of symptoms that moderate suicidality levels. Using ‘past month suicide attempt’ as the criterion, three suicidality levels were established. All suicidality levels were systematically moderated by the chronic anxiety symptom. The second study aimed at testing the robustness of the association between the trauma levels and the frequency of past month suicide attempt by identification of the symptoms moderating the incidence of outcome in every trauma level. Seven symptoms regarding desire for death, self-harm intention, suicidal ideation, lifetime suicide attempt, depressed mood, loss of interest, and panic attack exhibited a moderating effect with the fan-shaped pattern. A comprehensive review of the literature revealed the difficulty to obtain an overall picture of the investigated outcomes and their risk factors in the trauma-suicidality background. The third study puts forward a graphical platform aimed at recapitulating the evidence found by 26 studies concerning 20 risk factors of six suicidality outcomes among traumatized individuals. The main risk factors are major depression, and post-traumatic stress disorder. This review highlighted the importance of a common descriptive framework and the availability of the databases collected in previous studies.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par [l'auteur] à [Lieu de publication inconnu]

Risque suicidaire et état de stress post-traumatique : règles, niveaux de risque, et modérateurs


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par [l'auteur] à [Lieu de publication inconnu]

Informations

  • Sous le titre : Risque suicidaire et état de stress post-traumatique : règles, niveaux de risque, et modérateurs
  • Détails : 1 vol. (183-31 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 157-180
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.