Un modèle d'impacts du changement et de l'apprentissage organisationnel sur le succès perçu de l'implémentation d'un projet ERP : étude d'un cas d'intégration du système d'information logistique d'une PME marocaine de l'industrie du tourisme

par Hamid Eddiri

Thèse de doctorat en Sciences de gestion - Systèmes d'information

Sous la direction de Serge Baile.

Soutenue le 25-09-2015

à Toulouse 1 , dans le cadre de École Doctorale Sciences de Gestion (Toulouse) , en partenariat avec Centre de Recherche en Management (Toulouse) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Cette recherche s’inscrit dans un projet de développement difficile et risqué d’une solution ERP au sein de l’unité d’affaire « logistique » d’une société marocaine. Elle s’intéresse aux facteurs d’efficience du processus de couplage des architectures SOA et BPM lors de son implantation. Elle est théoriquement ancrée dans un modèle de gouvernance propre fondé sur le postulat que « les architectures ERP récentes (intégrée et en réseau) privilégie une ingénierie de projet différente, mobilisant une démarche et une méthodologie « agile », qui met d’avantage en avant la communication, la réactivité et l’adaptabilité, afin de se centrer sur le changement. Elle étaye, en ce sens, la problématique d’impacts d’un changement planifié et d’apprentissage organisationnel, et les prémisses d’influence de ces deux modes de gouvernance sur le succès du projet. Ses fondements théoriques empruntent les schèmes conceptuels des modèles de plateforme logique (choix de l’ERP), et de l’alignement stratégique (implantation). Ces fondements sont appliqués au choix des architectures (SOA et BPM), et à celui de son implémentation via l’alignement interne des capacités de ces deux architectures, orientés services (SOA) et métiers (BPM). L’intérêt de ce travail est porté par l’interrogation : quels sont les facteurs de contingence internes et conditions d’apprentissage organisationnel qui affectent/impactent l’alignement des capacités BPM et SOA (fit interne), et contribue au succès perçu d’une implantation ERP ? Trois questions de recherche appellent à mobiliser l’évaluation des performances introduit par un changement de SI : celui du processus d’apprentissage organisationnel (Organizations Sciences) et de l’acceptation des TI (MIS Sciences). Le modèle de recherche mobilise le schème systémique de l’apprentissage organisationnel d’Argyris (1995), pour l’adapter à l’étude du processus de changement introduit par l’ERP. Il présente trois niveaux d’analyse, avec les Inputs (Qualité de la Gouvernance) ; les Outcomes (l’efficience du processus d’intégration SOA/BPM) ; et les Outputs (succès de l’intégration fonctionnelle de l’UA). Il est porté par la prémisse générale que « le succès de l’intégration fonctionnelle de l’ERP), évalué en termes d’impacts, est liée directement à l’efficacité du processus d’intégration et, indirectement, aux modes de gouvernance stratégique des affaires de l’UA Logistique. La méthodologie emprunte une approche empirique qualitative. La méthode d’étude du cas unique est appliquée pour le recueil des données sur une période de 3 années. Le design procède d’une double démarche d’investigation, ethnographique et de recherche-action. Le recueil des données nécessite l’emploi successif des trois outils : la recherche documentaire (historique et stratégie du projet); l’observation participante (réunions de conduite du projet) ; et les entretiens semi-directifs (test des applicatifs). Les données sont traitées avec N’Vivo10 pour valider les analyses de contenus des variables puis la structure de leurs liens dans le modèle. Le diagnostic des résultats confirme l’existence de verbatims spécifiques pour les concepts étudiés – les perceptions des acteurs et des utilisateurs sont correctement restituées par la triangulation, dans leur fondements conceptuels et dans leur analyse empirique. Il établit des liens significatifs entre les variables des 3 niveaux du modèle, et confirme la structure du modèle, restituée par une arborescence de prémisses partielles et adjacentes à la prémisse générale. Les cheminements significatifs entre ces prémisses sont commentés pour juger des conditions de succès du projet ERP.

  • Titre traduit

    A model of change and organizational learning on the perceived success of an ERP implementation project : case study of the logistic IS integration of Moroccan SHES


  • Résumé

    This research is part of a difficult and risky development project of an ERP solution within the Busines Unit “logistics” of Moroccan company. It’is interested in factors of efficiency of coupling SOA and BPM processes during implantation. It is theoretically rooted in a paradigm of governance based on the premise that "recent ERP architectures (integrated network) favor a different engineering project, involving an approach and methodology" agile ", which puts forward and benefit communication, responsiveness and adaptability in order to focus on the change. It supports, in this sense, the issue of impacts of planned change and organizational learning, and the premises of influence of these two modes of governance on the success of the project.Its theoretical foundations borrow conceptual schemes of logic platform models (choice of ERP), and strategic alignment (implementation). These foundations are applied to the choice of architectures (SOA and BPM), and that of its implementation via the internal alignment of the capacities of these two architectures, service-oriented (SOA) and business (BPM). The interest of this work is borne by the question: what are the internal contingency factors and conditions that affect organizational learning / impact the alignment of BPM and SOA capabilities(internal fit), and contributes to the perceived success of ERP implementation? Three research questions call to mobilize performance evaluation introduced by an SI change: that of organizational learning processes (organization science research) and acceptance of IT (MIS science research). The research model mobilizes systemic pattern of organizational learning by Argyris (1995), to fit the study of change introduced by the ERP process. It has three levels of analysis, with Inputs (Quality of Governance); the transformation process (the efficiency of SOA / BPM integration process); and Outputs (success of functional integration of the BU). It is worn by the general premise that "the success of the functional integration of the ERP), assessed in terms of impact is directly related to the effectiveness of the integration process and, indirectly, in the strategic governance models affairs of the Logistics BU. The methodology follows a qualitative empirical approach. The method of single case study is applied to data collection over a period of three years. The design is based on a dual approach of investigation, ethnographic and action research. Data collection requires the successive use of three tools: literature search (history and strategy of the project); participant observation (project conducting meetings); and semi-structured interviews (test application). The data is processed with N'Vivo10 to validate content analysis of the variables and the structure of their links in the model. The results diagnosis confirm the existence of specific transcripts for the studied concepts - the perceptions of stakeholders and users are properly restored by triangulation, in their conceptual foundations and their empirical analysis. It establishes meaningful connections between the variables of the 3 levels of the model, and confirms the model structure, restored by a tree of partial and adjacent premises to the general premise. The significant paths between these premises are commented to judge conditions for success of the ERP project.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.