Les besoins des investisseurs en informations financières et comptables : le cas des investisseurs institutionnels

par Fatem-Zahra Bouzoubaa (El Fassi)

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Michèle Lacombe-Saboly.

Soutenue le 27-03-2015

à Toulouse 1 , dans le cadre de École Doctorale Sciences de Gestion (Toulouse) , en partenariat avec Centre de Recherche en Management (Toulouse) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Les normalisateurs comptables et les chercheurs font appel à des études académiques s’intéressant à connaitre les besoins en informations financières et comptables (IFC) des principaux utilisateurs des états financiers : les investisseurs institutionnels. Ce travail propose de déterminer leurs besoins en informations financières et comptables en les comparants à ceux des investisseurs individuels. Nous mobilisons le cadre théorique d’agence élargie de Schneider (2000), couplée avec la notion d’agent professionnel de Sharma (1997), afin de construire un cadre d’analyse qui met en évidence la spécificité du contrat d’agence dans lequel se trouve l’investisseur institutionnel et nous étudions son influence sur leurs besoins en IFC. Dans une première phase, une étude qualitative a été entreprise par le biais de 61 entretiens semi-directifs avec des investisseurs individuels et institutionnels. Elle a permis de confirmer l’existence de besoins différenciés mais également de classifier les différents types d’IFC. Cela nous a permis d’enrichir notre cadre d’analyse et d’alimenter notre deuxième phase d’étude par le biais d’un protocole expérimental. Ce dernier a été déroulé afin d’expliquer pourquoi les besoins en IFC des investisseurs diffèrent ? Les résultats démontrent empiriquement que les besoins en IFC sont différents et sont impactés par le type de relation d’agence mais également par la nature même des investisseurs. Enfin nous proposons d’autres facteurs susceptibles d’expliquer ce phénomène.

  • Titre traduit

    The investor’s needs for financial and accounting information : the institutional investor’s case


  • Résumé

    Today, the international accounting standard setters and researchers are asking for more studies focussing on the main financial statement user’s need for financial and accounting information(FAI): the institutional investors. We propose herein to compensate for such a void by conducting a comparison of information required by institutional and individual investors. We rely on Schneider’s theoretical framework (agency theory applied to the institutional investors), coupled with the notion of Sharma's professional agent (1997) to build an analytical framework which highlight the institutional investor’s agency contract specificities. Then, we determine its influence on their FAI needs. In the first phase, we conducted 61 semi-structured interviews with institutional and individual investors. This study has identified the existence of different information needs between the two investor categories, with these needs being distinguished through a typology. This first stage allows us to extend our analytical framework and to develop an experimental design. This experiment aimed to answer the question of why the investor’s needs for FAI are different? The results confirm that the investor’s needs for FAI are different and are impacted by the agency relation’s type and the investor’s nature. Finally, we develop other factors which may explain these results.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.