Evangeliar. Aarbechtsgrupp "Iwwersetzung vun der Bibel op Lëtzebuergesch" (2009) : Luxembourg : Archevêché / Saint-Paul : considérations historiques, théologiques et exégétiques appliquées à la traduction de l'évangéliaire en luxembourgeois

par Francoise Biver-Pettinger

Thèse de doctorat en Théologie catholique

Sous la direction de Eberhard Bons et de Jan Joosten.

Le président du jury était Peter Gilles.

Les rapporteurs étaient Peter Gilles, Maurice Gilbert.


  • Résumé

    En 2009 fut édité l’Evangeliar, la première traduction en luxembourgeois des évangiles lus pendant la liturgie de l’Église latine. Dans l’introduction, la présente thèse décrit le contexte historique, ecclésial et national, et la situation des langues dans laquelle les fidèles catholiques ont pratiqué leur religion de 1815 à nos jours. Ensuite, cette étude s’enquiert de l’influence de l’institution Église sur les traductions bibliques liturgiques actuelles, y compris l’Evangeliar. Cette influence peut s’exercer par le Magistère, par la tradition scripturaire ou par l’usage liturgique.Dans le deuxième chapitre, la traduction de Mc 1, 1-45 est revue verset par verset pour discuter la méthode et les critères retenus dans son élaboration. Ceci afin de déceler les pièges linguistiques, exégétiques, théologiques, voire culturels et de sonder les limites d’une traduction des évangiles en luxembourgeois. Dans la conclusion, où convergent les différentes pistes suivies dans la thèse, sont intégrés certains éléments en vue d’une recherche ultérieure sur la traduction de μετανοέω et de μετάνοια en général et dans l’Evangeliar plus particulièrement.

  • Titre traduit

    Evangeliar. Work-group 'Translation of the Bible into Luxembourgish' (2009) : Luxembourg : Archbishopric / Saint-Paul : historical, theological and exegetical considerations applied to the translation of the evangeliary into Luxembourgish


  • Résumé

    In 2009, the Evangeliar was published in Luxembourgish for the first time, containing the most-read Gospels of the Roman-Catholic liturgical tradition.In the introductory part, this thesis describes the historical, ecclesiastical, national, as well as linguistic background within which the faithful practised their religion from 1815 to the present day. Following on from there, it elucidates the influence of the Roman-Catholic church, as an institution, on contemporary biblical and liturgical translations, including the Evangeliar. This influence can originate from within the practice of Magisterium, scriptural tradition, or liturgical usage.In the second chapter, the translation of Mark 1, 1-45 is revised verse for verse in order to discuss the method as well as the criteria used in its development, with the aim of revealing traps of various kinds: linguistic, exegetical, theological, maybe even cultural, and furthermore to sound out the limitations of a translation into Luxembourgish of the Gospels. The conclusion, in which the various inquiry elements converge, also contains several elements conducive to further research on the translation of μετανοέω and of μετάνοια in general and in the Evangeliar in particular.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 01-01-2020


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (321 p.)
  • Notes : Thèse soumise à l'embargo de l'auteur jusqu'au 01 janvier 2020

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : M.500.727,2015
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque des Facultés de Théologie.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : U812
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.