Molecular mechanisms underlying heterochromatin formation in the mouse embryo

par Joanna Weronika Jachowicz

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Maria Elena Torres Padilla.

Le président du jury était Didier Trono.

Le jury était composé de Michae͏̈l Weber.

Les rapporteurs étaient Didier Trono, Andrew Bannister.

  • Titre traduit

    Mécanismes moléculaires responsables de la formation de l'hétérochromatine chez l'embryon des mammifères


  • Résumé

    Afin d'étudier la formation de l'hétérochromatine dans l’embryon préimplantatoire de souris, je me suis concentrée sur deux régions génétiques différentes - répétitions péricentriques et L1 éléments transposables - dans le but notamment de découvrir les mécanismes qui conduisent à la répression et le rôle distinct qu’ils peuvent jouer pendant le processus de développement et la division cellulaire. Mes expériences montrent que l’organisation spatiale spécifique des domaines péricentriques est essentielle pour leur répression ainsi que pour leur organisation correcte. De plus, mes résultats suggèrent que les défauts d’organisation de l’hétérochromatine conduisent à des défauts de division cellulaire et de prolifération. La seconde partie de ma thèse montre que la réglementation stricte de L1 éléments transposables est nécessaire pour le développement préimplantatoire d'embryons de souris. En outre, représente la première tentative pour élucider la biologie des éléments L1 dans l’embryon précoce de souris par l’utilisation de modificateurs de transcription ciblés spécifiquement.


  • Résumé

    To study the formation of heterochromatin in mouse preimplantation embryo, I focused on two different genetic regions – pericentric repeats and L1 transposable elements - in order to investigate the mechanisms that lead to their repression and the distinct role that these regions can play during the process of development and cell division. My experiments show that the specific spatial organization of pericentric domains is essential for their repression and for their correct organization. Moreover, my findings suggest that defects in organization of heterochromatin lead to improper cell division and proliferation. The second part of my thesis shows that the tight regulation of L1 transposable elements is required for the preimplantation development of mouse embryos. Additionally, it is the first attempt to elucidate the biology of L1 elements in the early mouse embryo through the use of targeted transcription modifiers.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 31-12-2017

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.