Recherches sur la période proto-urbaine dans la région du Khabur : exemple : Tell Mashnaqa

par Hiba Bizreh

Thèse de doctorat en Sciences de l'Antiquité

Sous la direction de Dominique Beyer.

Le président du jury était Philippe Quenet.

Le jury était composé de Philippe Quenet, Michel al- Maqdissi.

Les rapporteurs étaient Pascal Butterlin, Catherine Breniquet.


  • Résumé

    Le terme ‘’proto-urbain’’ proposé par Pascal Butterlin, se réfère à une période s’étendant depuis la fin du 5ème millénaire et jusqu’au 3ème millénaire av. n. è. Durant cette longue période, le site de Mashnaqa sur la moyenne vallée du Khabur, en Syrie, a connu une occupation humaine ininterrompue. Les fouilles de sauvetage dirigées par Dominique Beyer, entre 1992 et 2000 à Mashnaqa, ont livré une longue séquence de l’architecture. L’objectif de cette recherche est de publier les données archéologiques de Mashnaqa durant la période proto-urbaine. Le site a présenté sur cette longue durée quatre niveaux relatifs aux périodes suivantes : Post-Obeid, Uruk Ancien,Uruk Moyen, et Uruk Récent. Ces niveaux sont caractérisés par plusieurs phases architecturales, dont la plupart ont livré des habitats soit complets soit dans un état lacunaire. Le village d’UrukAncien et d’Uruk Moyen a présenté un grand nombre de fours circulaires à cuisine, accompagnés souvent des constructions quadrilatères ou entourés d’un réseau de murs. Ces aménagements posent une question sur le rôle du site à cette époque. La diversité architecturale se présente également par une maison au plan tripartite datant de la période Post-Obeid, et par une construction subcirculaire dont, le modèle, avec les aménagements qui lui sont liés, présente un prototype dans la fin du 4ème millénaire av. n. è. L’évolution de l’espace bâti et le développement céramique sont sans doute les points essentiels dans l’interprétation de la place de Mashnaqa dans la région du Khabur.

  • Titre traduit

    Research on the proto-urban period in the region of Khabur : example : Tell Mashnaqa


  • Résumé

    The term proto-urban, proposed by Pascal Butterlin, refers to the period extending from the end of the 5th to the 3rd millennium BC. During this long period, the site of Mashnaqa, which is located on the middle valley of Khabur in Syria, was characterized by a continuous occupation. The salvage excavations in Mashnaqa, directed by Dominique Beyer between 1992 and 2000, yielded a long sequence of architecture. The aim of this research is to publish the Mashnaqa archaeological data during the proto-urban period. Four levels which are relative to post-Ubaid, Early Uruk, Middle and Late Uruk were characterized by several architectural phases. Most of these phases yielded some households, either well conserved, or in a deficient state. The village of Late Uruk as well as Middle Uruk is particularly characterized by a remarkable density of circular cooking ovens. These installations were often accompanied to quadrangles structures or they were surrounded by a network of three or four walls. This density of ovens makes us wonder about the real role of the site at this time. The architectural diversity is also presented by the tripartite house, which is dated to the post Ubaid. Moreover, in the late 4th millennium BC, a subcircular building dominated the tell. Its circular type, which is accompanied by a terrace and a rectangular building, presents a prototype during the Late Uruk period.The evolution of the built space and the pottery development are certainly the essential points, which allow to interpret the place of Mashnaqa in the Khabur region.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.