Pour une archéologie des échanges en Méditerranée orientale : la céramique chypriote au Levant nord aux âges du Bronze moyen et du Bronze récent

par Sarah Vilain

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Dominique Beyer et de Thierry Petit.

Le président du jury était Jean-Yves Monchambert.

Le jury était composé de Sophie Cluzan.

Les rapporteurs étaient Jean-Yves Monchambert, Irmgard Hein.


  • Résumé

    Ce travail de thèse porte sur l’étude typologique et contextuelle de la céramique chypriote importée au Levant nord, et s’inscrit plus largement dans le cadre de l’étude des échanges en Méditerranée orientale. Notre recherche a permis de répertorier la présence de vases chypriotes sur soixante-neuf sites archéologiques nord-levantins. Le corpus ainsi rassemblé présente une importante variété de types et de fabriques, attestant d’échanges ininterrompus entre le Bronze moyen II et la fin du Bronze récent. L’intérêt des populations levantines pour la céramique chypriote est perceptible dans la création d’imitations et le développement de productions locales qui en sont inspirées. Les interactions entre le Levant nord et l’île de Chypre ont mené à l’introduction de nouvelles productions, à l’adoption de certaines pratiques et au partage d’une culture qui devient peu à peu commune. L’étude de la céramique chypriote découverte au Levant nord contribue à la compréhension des liens complexes qui unissent les sociétés de Méditerranée orientale au IIe millénaire av. J.-C.

  • Titre traduit

    An archaeology of trade in the Eastern Mediterranean : the MBA and LBA Cypriot pottery in the Northern Levant


  • Résumé

    This dissertation offers a typological and contextual study of the Cypriot pottery imported in the Northern Levant, and more broadly a study of trade in the Eastern Mediterranean. This research put in light the presence of Cypriot imports in sixty-nine archaeological sites, mostly located on the Mediterranean coast. The Cypriot assemblage found in the Northern Levant consists of a large variety of fabrics and types and shows an uninterrupted trade between the two regions from MB II to the end of LBA. The interest of the Levantine peoples for Cypriot productions is attested by attempts at local imitation and the creation of new types influenced by Cypriot shapes and styles. Interactions between the Northern Levant and Cyprus led to the introduction of new productions and the adoption of common cultural practices. The Cypriot pottery discovered in the Northern Levant facilitates understanding of the complex links established between societies of the Eastern Mediterranean in the IInd millennium BC.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.