Posture professionnelle enseignante et développement de l'autonomie dans l'apprentissage des langues : une approche située

par Pia Acker-Kessler

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Nicole Poteaux et de Michèle Kirch.

Le président du jury était Jérôme Eneau.

Le jury était composé de Jérôme Eneau, Turid Trebbi.

Les rapporteurs étaient Sophie Bailly, Annick Rivens-Monpean.


  • Résumé

    Les Centres de Ressources de Langues (CRL) de l’Université de Strasbourg constituent le terrain d’étude de la recherche. Ce dispositif vise le développement de l’autonomie d’apprentissage des étudiant.e.s, au même titre que celui de leurs compétences linguistiques. La présente recherche interroge la place et le rôle qu’y ont les enseignant.e.s en termes de soutien au développement de l’autonomie d’apprentissage. Pour ce faire, les postures de douze enseignant.e.s ont été approchées dans leurs deux expressions : leur posture déclarée (ce que les enseignant.e.s disent de l’autonomie d’apprentissage) a été recueillie au moyen du questionnaire développé par Borg et Al-Busaidi (2012a) ; leur posture incarnée a été appréhendée par des entretiens d’explicitation de l’action en re-situ subjectif. Un codage ouvert (Strauss et Corbin 2004), effectué selon une méthode inter-juges négociée (Garrison et al. 2006), a permis une analyse catégorielle relevant de la théorie ancrée (grounded theory). Les données ainsi collectées ont été traitées qualitativement, aboutissant à la rédaction d’une monographie par enseignant.e ; l’ensemble des monographies a ensuite été synthétisé et confronté aux principes fondamentaux.

  • Titre traduit

    Developing language learner autonomy in students : a field approach of teacher cognition and practice


  • Résumé

    This study was carried out at the Language Resource Centres of the University of Strasbourg, which are set up to develop student autonomy in language learning as well as linguistic competence. It examines, in this context, the place and role of teachers in terms of fostering student learning autonomy. In order to do this, twelve teachers were involved in reflecting upon their own beliefs and practice. Their beliefs – in relation to what they think, know and believe about learning autonomy – were gathered by means of a questionnaire developed by Borg and Al-Busaidi (2012a). Their practice – how they interact with students - was examined through interviews in which the teachers gave their own descriptions and explanations whilst reviewing their recorded teaching/learning session. An open coding (Strauss and Corbin, 2004), based on inter-rater agreement (Garrison et al., 2006), has enabled a category-based analysis related to grounded theory. The data thus collected have been analyzed qualitatively, resulting in the production of individual teacher monographs. These have then been related to the principles underlying language learner autonomy.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.