Le corps résistant du langage culturel Bantu : vers une compréhension des pratiques culturelles marginalisées de la société angolaise : le cas du mariage traditionnel Kongo

par Joaquim Pedro Neto Rescova

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de David Le Breton.

Le président du jury était Aggée Célestin Lomo Myazhiom.

Les rapporteurs étaient Nginamau Fidel Petelo, Stéphane Héas.


  • Résumé

    À l’ère de la globalisation, il est important de réfléchir sur les réalités qui font que cette globalisation puisse se réaliser. Dans l’étude des faits sociaux, le corps devient un des fondements de socialisation dans des sociétés dites traditionnelles, mais aussi dans des sociétés modernes. Le Mariage Traditionnel Bantu est une des pratiques sociales du corps qui, même aujourd’hui, résiste encore aux modèles imposés de l’intérieur et de l’extérieur de sa culture. Nous nous interrogeons constamment sur les raisons de cette résistance. Pour comprendre, nous avons privilégié l’observation participante de l’ensemble du trajet cérémonial donnant lieu à cette réalité chez les Kongo d’Angola, à travers une incursion dans son histoire et sa culture. Nous avons aussi opté pour des interviews dans un esprit d’ouverture et de découverte. Sans fermer la porte au nouveau monde et en consonance à l’évolution sociale, le Corps résistant du Mariage Traditionnel Kongo se caractérise comme un corps métis. Notre interaction a été menée surtout autour des mots suivants : corps, mariage, résistance, famille, parenté, métissage, société, État, Église, identité.

  • Titre traduit

    The résistant corp of Bantu cultural langage : towards a compréhension of marginalized cultural practices of the Angolan society : the case of a traditional Kongo mariage


  • Résumé

    In the era of globalization, it is important to reflect on the realities that make this globalization possible. In the study of the social facts, the body becomes one of the foundations of socialization in societies referred to as traditional, but also in the modern societies. The traditional wedding of Bantu is one of the social practices of the body that, even today, resists the models imposed inside and outside of this culture. We are asking ourselves constantly about the reasons of this resistance. To understand, we have privileged the participating observation of the all ceremonial path, giving rise to this reality by the Kongo people of Angola, through an incursion in the history and his culture. We have also taken the option of interviews in a spirit of discovering and to have an open mind. Without closing the door to the new world and in consonance to the social evolution, the body resistance of the traditional wedding in Kongo is characterized as a crossbred body. Our interaction has been guided by the following words: body, wedding, resistance, family, society, state, church, identity, relationship and crossbreeding.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.