Caractérisation moléculaire et isotopique de goudrons et résines archéologiques dérivés de conifères en contexte maritime

par Lucile Bailly

Thèse de doctorat en Chimie analytique

Sous la direction de Pierre Adam et de Armelle Charrie-Duhaut.

Soutenue le 08-04-2015

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Sciences chimiques (Strasbourg) , en partenariat avec Institut de chimie (Strasbourg) (laboratoire) .

Le président du jury était Laurence Sabatier.

Le jury était composé de Jérémy Jacob.

Les rapporteurs étaient Richard Robins, Armelle Riboulleau.


  • Résumé

    De tous temps, les Pinacées ont été utilisés pour leur résine ou le goudron que l’on peut en tirer, principalement dans le domaine maritime (calfatage, protection des cordages) et pour le poissage d’amphores. Ces travaux ont été consacrés au développement de nouveaux outils moléculaires et isotopiques pour la caractérisation de tels matériaux trouvés en contexte archéologique (distinction goudron / résine, origine taxonomique et géographique, modes de fabrication). Sur la base des outils développés, il apparait que l’utilisation de goudron prévaut dans ce contexte sur celle de résine et que les Pinus, dont les espèces peuvent être partiellement discriminées, sont les principaux Pinacées utilisés. Il a aussi pu être montré que les matériaux de calfatage et d’enduits de cordages sont globalement issus d’une cuisson moins poussée que ceux utilisés dans le poissage de récipients. Une distinction des échantillons archéologiques sur la base de leur composition isotopique en D a été proposée.

  • Titre traduit

    Molecular and isotopic characterization of archaeological softwood tars and resins in maritime context


  • Résumé

    Resins and tars of Pinaceae have been used in the past mainly in the maritime field (caulking, protection of the ropes) and for the waterproofing of jars and amphorae. This study was devoted to the development of new molecular and isotopic tools for the characterization of such materials found in archaeological context (discrimination between tar / resin, taxonomic and geographical origin, manufacturing methods). Based on the detailed molecular and isotopic investigation of diterpenic compounds, in particular, it appears that the use of tar prevails in this context over that of resin and that trees from the genus Pinus, which can be partially discriminated in terms of species, have been preferentially used. It could be shown that the caulking material and the tar protecting ropes result overall from a less intense heating process than the material used to waterproof containers. A distinction of the archaeological samples on the basis of their isotopic composition in D was proposed.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.