Le Corbusier et le problème de la norme

par Mickaël Labbé

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Frédéric de Buzon.

Soutenue le 13-06-2015

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Humanités (Strasbourg) , en partenariat avec Centre de recherches en philosophie allemande et contemporaine (Strasbourg) (laboratoire) .

Le président du jury était Danièle Cohn.

Le jury était composé de Céline Bonicco, William J. R Curtis, Daniel Payot.

Les rapporteurs étaient Danièle Cohn, André Charrak.


  • Résumé

    Le Corbusier est un architecte qui non seulement construit, mais qui n’a de cesse de dire comment on doit construire. Faisant le pari de la force et de la cohérence de la pensée corbuséenne, le présent travail vise à interroger l’œuvre théorique de l’architecte au prisme de l’une des ses «colorations» les plus propres, à savoir sa dimension foncièrement normative. À partir d’un tel essai de reconstruction de la pensée corbuséenne par le biais du concept de norme, il s’agira de poursuivre un triple objectif : premièrement, chercher à comprendre pourquoi Le Corbusier rejette les normes sur lesquelles reposait l’architecture académique de son temps et pour quelles raisons il entend lui substituer une architecture authentiquement moderne ; deuxièmement, montrer en quoi et selon quelles modalités théoriques et pratiques l’œuvre de Le Corbusier constitue une tentative de refondation ou de recommencement de la discipline architecturale sur des bases normatives renouvelées ; enfin, tenter de saisir les rapports entre le domaine de la norme et ce qui l’excède, à savoir le champ du «hors-norme» (la beauté, le génie, l’espace indicible).

  • Titre traduit

    Le Corbusier and the problem of the norm


  • Résumé

    Le Corbusier is an architect who not only builds, but also never stops to tell us how to build. The present work aims at questioning the architect’s theoretical work through one of its most singular dimension, i.e. its fundamentally normative aspect. By trying to reconstruct the corbusean thought by the use of the concept of norm, I pursue a triple purpose : firstly, trying to understand why Le Corbusier rejects the normative basis underpinning the historicist architecture of its time and why he wants to substitute an authentic modern architecture for it ; secondly, trying to demonstrate how Le Corbusier’s theoretical and practical work constitutes an attempt at rebuilding the architectural discipline on brand new normative standards (the ‘échelle humaine’) ; finally, I try to grasp the relations between what is part of the normative realm and what necessarily exceeds this sphere according to the architect (beauty, genius, ineffable space).

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Cette thèse comprend les fichiers suivants :

https://publication-theses.unistra.fr/public/theses_doctorat/2015/Labbe_Mickael_2015_ED520.pdf
http://www.theses.fr/2015STRAC006/abes
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01245934


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.