Nebenwirkungen der Konsumgesellschaft? : Geschichte des Arzneimittelgebrauchs in Westdeutschland, 1950-1980

par Nils Kessel

Thèse de doctorat en Epistémologie et histoire des sciences et des techniques

Sous la direction de Christian Bonah et de Sylvia Paletschek.

Le président du jury était Jean-Paul Gaudillière.

Le jury était composé de Isabelle von Bueltzingsloewen, Jakob Tanner.

Les rapporteurs étaient Jean-Paul Gaudillière, Veronika Lipphardt.

  • Titre traduit

    Les effets secondaires de la société de consommation? : histoire de l'usage des médicaments en Allemagne de l'Ouest, 1950-1980


  • Résumé

    Cette thèse a pour objectif d'analyser les tentatives conceptuels et méthodologiques déployées par des acteurs du monde académique, médical, industriel et politique pour étudier l'usage des médicaments en Allemagne de l'Ouest entre 1950 et 1980. Elle étudie la « mise en problème » de la consommation comme une menace sociale. Enfin, la thèse décrit les traductions scientifiques qui permettent de faire circuler le concept de consommation de médicaments entre différentes sphères sociales. Au niveau méthodologique cette thèse combine l'histoire des concepts comme l'a suggéré Reinhart Koselleck avec une histoire des technologies (pharmaceutiques). La thèse mobilise les archives de l'entreprise IMS Health Allemagne qui ont pu être exploitées pour la première fois. Au-delà de ce corpus important, un certain nombre d'archives publiques et privées a été exploité.

  • Titre traduit

    Consumer society's side effects? : a history of drug use in West Germany, 1950-1980


  • Résumé

    This thesis examines the conceptual and methodological attempts academics, physicians, industrialists and policymakers used for investigating drug use in West Germany between 1950and 1980. lt studies the "problematization" of consumption as a social threat. Finally, the thesis describes processes of scientific translation that allowed the concept of drug consumption to circulate between different social spheres. Methodologically this thesis relies on Reinhart Koselleck's works on the history of concepts (Begriffsgeschichte), which are then combined with a history of (pharmaceutical) technologies. For the first time, IMS (Medical Statistics lnstitute in West Germany later IMS Health) pharmaceutical market and prescription data for West Germany from 1959 to 1980 could be analyzed in a historical study. Beyond this important body, research was done in several public and private archives.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 01-09-2017

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.