Les mécanismes d'apprentissage exploitant la créativité dans une région apprenante : une approche par les conventions

par Zo Mbolatiana Rafanomezantsoa

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Alain Héraud.

Soutenue le 03-07-2015

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Augustin Cournot (Strasbourg ; 1995-....) , en partenariat avec Bureau d'économie théorique et appliquée (Strasbourg) (laboratoire) .

Le président du jury était Raymond Woessner.

Le jury était composé de René Kahn.

Les rapporteurs étaient Raymond Woessner, Fabienne Picard.


  • Résumé

    Les régions construisent leur avantage économique en s'appuyant sur leur capacité à mobiliser et à canaliser les connaissances. L'enjeu de cette recherche est de comprendre la dynamique à l’œuvre dans les relations inter-acteurs qui explique la sous-performance des uns ou les capacités créatives des autres par le biais de la diffusion de connaissances ou de l'apprentissage. L'enjeu est de cerner la manière dont les individus, les firmes et les institutions interagissent ainsi que les effets de leur interaction sur la performance régionale en matière d'innovation. Nous proposons d'approcher ce sujet d'étude sous l'angle de la théorie des conventions, en explorant d'autres dimensions importantes de la créativité et de l'apprentissage, particulièrement en articulant les notions de confiance et de croyance. Les individus agissent et interagissent dans un contexte social régi par des conventions. Une action ne peut s'effectuer sans l'existence d'un certain nombre de conventions. Un des problèmes majeurs des conventions est qu'elles limitent souvent l'ensemble d'actions possibles. Elles structurent et contraignent l'action. Elles ne sont pas sans lien avec les notions de confiance et de croyance en question.

  • Titre traduit

    Learning mechanisms harnessing creativity in a learning region : an approach by conventions


  • Résumé

    Regions build their economic advantage in relying on their ability to mobilize and channel knowledge. The aim of this research is to understand the dynamics at work in the inter-actor relationship which explains the underperformance of some actors or the creative abilities of others through dissemination of knowledge or learning. The challenge is to identify how individuals, firm sand institutions interact and the effects of their interaction on regional performance in terms of innovation. We propose to approach this subject of study under angle of conventions theory, exploring other important dimensions of creativity and learning, particularly by articulating the notions of trust and belief. lndividuals act and interact in a social context governed by conventions. An action can not take place without the existence of some number of conventions. One major problem of conventions is that they often limit the set of possible actions. They structure and constrain action. They are not unrelated to the notions of trust and belief in question.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.