L'impact des investissements directs étrangers (IDE) sur la dynamique industrielle de la République tchèque

par Naouel Kouider El Ouahed (Rasouri)

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Francis Kern et de Eric Rugraff.

Soutenue le 10-07-2015

à Strasbourg , dans le cadre de École doctorale Augustin Cournot (Strasbourg ; 1995-....) , en partenariat avec Bureau d'économie théorique et appliquée (Strasbourg) (laboratoire) .

Le président du jury était Abdelillah Hamdouch.

Les rapporteurs étaient Abdelillah Hamdouch, Vincent Frigant.


  • Résumé

    A partir des années quatre-vingt, la manière d’appréhender les investissements directs étrangers (IDE) a basculé. Les firmes multinationales (FMN) sont perçues progressivement comme les acteurs centraux du processus de globalisation. Une littérature abondante commence à émerger et décrit le rôle des IDE comme composante non négligeable dans la stratégie de développement industriel d’un pays. Comprendre par quels mécanismes les IDE interviennent dans la dynamique industrielle d’une économie signifie qu’ils sont susceptibles de générer des retombées positives, autrement dit des spillovers sur celle-ci. Etudier l’impact des IDE sur la dynamique industrielle d’une économie en transition, telle que la République tchèque devient donc une question pertinente. L’objectif de notre travail est de comprendre l’impact des IDE sur les économies en transition à travers l’étude de la productivité totale des facteurs (PTF) et des spillovers (autrement dit des externalités positives). Les questions sous-jacentes sont les suivantes : les IDE induisent-ils un effet d’entraînement ou un effet d’éviction de l’investissement local? Quel est l’impact des IDE sur la productivité du pays d’accueil ? Observe-t-on des spillovers en matière de transfert de technologie vers les entreprises locales ? Précisons toutefois que la littérature théorique et empirique est très riche. Se concentrer uniquement sur la PTF et sur les spillovers comme nous le faisons ne permet pas de conclure précisément sur l’impact des IDE ; il existe, en effet un grand nombre d’impacts que nous ne traitons pas. Nous arrivons toutefois à étudier l’impact des IDE sur la structure industrielle de la République tchèque à travers l’analyse de la PTF et des spillovers. Nos résultats nous permettent aussi de réfléchir aux implications en termes de politiques incitatives à l’égard des IDE ainsi qu’en termes de déterminants incitant les FMN à investir. Nous essayons enfin de comprendre de quelle manière la République tchèque peut décider de politiques publiques visant à rendre ses entreprises plus compétitives face aux FMN.

  • Titre traduit

    The impact of foreign investment (FDI) on the Czech local industrial dynamics


  • Résumé

    Since the 1980s, the approach to foreign direct investment (FDI) has changed. Multinational companies (MNCs) are viewed incrementally as the central actors of the globalization process. Extensive literature is emerging, which describes FDI as a significant component of a country’s industrial development strategy. The understanding of the mechanisms by which FDI intervene in industrial dynamics of an economy has shown that they are likely to generate benefits, in other words, spillovers. Studying the impact of FDI on industrial dynamics of a transition economy, such as the Czech Republic, thus becomes a relevant issue. The aim of our work is to understand the impact of FDI on transition economies through investigating total factor productivity (TFP) and spillovers (i.e. positive externalities). The underlying questions are: Do FDI cause a knock-on effect or crowding out of local investment? What is the impact of FDI on the productivity of the host country? Are spillovers observed in terms of technology transfer to local businesses? Herein we carefully investigated the impacts of FDI on the industrial structure of the Czech Republic through the analysis of TFP and spillovers. Although extensive theoretical and empirical literature exists; focusing exclusively on TFP and spillovers does not allow direct conclusion on the impact of FDY, since different other factors were not examined. Nevertheless, our results also enable to deliberate on the implications of incentive policies towards FDI and determinants encouraging MNCs to invest. Eventually, we evaluate how the Czech Republic may set public policies to make its companies more competitive against FMN.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.