Le web social et le web sémantique pour la recommandation de ressources pédagogiques

par Mérième Ghenname

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Frédérique Laforest et de Rachida Ajhoun.

Soutenue le 02-12-2015

à Saint-Etienne en cotutelle avec l'Université Mohammed V (Rabat) , dans le cadre de École doctorale Sciences Ingénierie Santé (Saint-Etienne) , en partenariat avec Laboratoire Hubert Curien (Saint-Etienne) (laboratoire) .

Le président du jury était Rochdi Messoussi.

Le jury était composé de Frédérique Laforest, Rachida Ajhoun, Mounia Abik, Karim Baïna, Christophe Gravier.


  • Résumé

    Ce travail de recherche est conjointement effectué dans le cadre d’une cotutelle entre deux universités : en France l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne, laboratoire Hubert Curien sous la supervision de Mme Frédérique Laforest, M. Christophe Gravier et M. Julien Subercaze, et au Maroc l’Université Mohamed V de Rabat, équipe LeRMA sous la supervision de Mme Rachida Ajhoun et Mme Mounia Abik. Les connaissances et les apprentissages sont des préoccupations majeures dans la société d’aujourd’hui. Les technologies de l’apprentissage humain visent à promouvoir, stimuler, soutenir et valider le processus d’apprentissage. Notre approche explore les opportunités soulevées en faisant coopérer le Web Social et le Web sémantique pour le e-learning. Plus précisément, nous travaillons sur l’enrichissement des profils des apprenants en fonction de leurs activités sur le Web Social. Le Web social peut être une source d’information très importante à explorer, car il implique les utilisateurs dans le monde de l’information et leur donne la possibilité de participer à la construction et à la diffusion de connaissances. Nous nous focalisons sur le suivi des différents types de contributions, dans les activités de collaboration spontanée des apprenants sur les réseaux sociaux. Le profil de l’apprenant est non seulement basé sur la connaissance extraite de ses activités sur le système de e-learning, mais aussi de ses nombreuses activités sur les réseaux sociaux. En particulier, nous proposons une méthodologie pour exploiter les hashtags contenus dans les écrits des utilisateurs pour la génération automatique des intérêts des apprenants dans le but d’enrichir leurs profils. Cependant les hashtags nécessitent un certain traitement avant d’être source de connaissances sur les intérêts des utilisateurs. Nous avons défini une méthode pour identifier la sémantique de hashtags et les relations sémantiques entre les significations des différents hashtags. Par ailleurs, nous avons défini le concept de Folksionary, comme un dictionnaire de hashtags qui pour chaque hashtag regroupe ses définitions en unités de sens. Les hashtags enrichis en sémantique sont donc utilisés pour nourrir le profil de l’apprenant de manière à personnaliser les recommandations sur le matériel d’apprentissage. L’objectif est de construire une représentation sémantique des activités et des intérêts des apprenants sur les réseaux sociaux afin d’enrichir leurs profils. Nous présentons également notre approche générale de recommandation multidimensionnelle dans un environnement d’e-learning. Nous avons conçu une approche fondée sur trois types de filtrage : le filtrage personnalisé à base du profil de l’apprenant, le filtrage social à partir des activités de l’apprenant sur les réseaux sociaux, et le filtrage local à partir des statistiques d’interaction de l’apprenant avec le système. Notre implémentation s’est focalisée sur la recommandation personnalisée

  • Titre traduit

    Social Web and semantic Web for recommendation in e-learning


  • Résumé

    This work has been jointly supervised by U. Jean Monnet Saint Etienne, in the Hubert Curien Lab (Frederique Laforest, Christophe Gravier, Julien Subercaze) and U. Mohamed V Rabat, LeRMA ENSIAS (Rachida Ahjoun, Mounia Abik). Knowledge, education and learning are major concerns in today’s society. The technologies for human learning aim to promote, stimulate, support and validate the learning process. Our approach explores the opportunities raised by mixing the Social Web and the Semantic Web technologies for e-learning. More precisely, we work on discovering learners profiles from their activities on the social web. The Social Web can be a source of information, as it involves users in the information world and gives them the ability to participate in the construction and dissemination of knowledge. We focused our attention on tracking the different types of contributions, activities and conversations in learners spontaneous collaborative activities on social networks. The learner profile is not only based on the knowledge extracted from his/her activities on the e-learning system, but also from his/her many activities on social networks. We propose a methodology for exploiting hashtags contained in users’ writings for the automatic generation of learner’s semantic profiles. Hashtags require some processing before being source of knowledge on the user interests. We have defined a method to identify semantics of hashtags and semantic relationships between the meanings of different hashtags. By the way, we have defined the concept of Folksionary, as a hashtags dictionary that for each hashtag clusters its definitions into meanings. Semantized hashtags are thus used to feed the learner’s profile so as to personalize recommendations on learning material. The goal is to build a semantic representation of the activities and interests of learners on social networks in order to enrich their profiles. We also discuss our recommendation approach based on three types of filtering (personalized, social, and statistical interactions with the system). We focus on personalized recommendation of pedagogical resources to the learner according to his/her expectations and profile


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?