Vers La synthèse totale biomimétique de la lodopyridone et l'étude phytochimique de Lycopodiella cernua et de Nitraria retusa.

par Nicolas Barbahn

Thèse de doctorat en Chimie des substances naturelles

Sous la direction de Erwan Poupon.

Le président du jury était Pierre Champy.

Le jury était composé de Erwan Poupon, Pierre Champy, François Sénejoux, Laurent Evanno.

Les rapporteurs étaient Marie-Christine Lallemand, Sophie Tomasi.


  • Résumé

    La lodopyridone est un alcaloïde isolé par William Fenical en 2009 à partir de l’actinomycète marin Saccharomonospora sp. CNQ490 présent dans les sédiments du cayon sous-marin de La Jolla aux États-Unis. Cette structure polyhétérocyclique, plutôt surprenante de prime abord pour une substance naturelle, est en fait un tétrapeptide modifié. Pour réaliser la synthèse totale de la molécule et nous démarquer des synthèses antérieures, nous avons imaginé une approche basée sur la construction de la pyridone centrale en faisant intervenir une réaction d’électrocyclisation originale et d’inspiration biomimétique. Les fragments nécessaires pour la réalisation de l’étape clé ont été préparés par des méthodes courtes et originales développées au laboratoire. Intrigués par l’histoire récente du « tramadol naturel », nous nous sommes aussi penchés sur les hypothèses de biosynthèse proposées en essayant, au laboratoire, de mimer les cascades de condensation des précurseurs proposés. En parallèle, une étude phytochimique du lycopode Lycopodiella cernua et de la plante Nitraria retusa a été réalisée.

  • Titre traduit

    Toward the the biomimetic total synthesis of lodopyridone and phytochemical study of Lycpodiella cernua and Nitraria retusa.


  • Résumé

    Lodopyridone is an alkaloid isolated by William Fenical in 2009 from the marine actinomycete Saccharomonospora sp. CNQ490 found in the sediments of the submarine cayon of La Jolla (United States). This polyheterocyclic structure, rather surprising at first for a natural substance, is actually a modified tetrapeptide. To achieve the total synthesis of the molecule and differentiate us from the previous syntheses, we imagined an approach based on the construction of the central pyridone ring by an original pericyclic reaction inspired from the biosynthetic route. The two fragments necessary for the key step were prepared by short and original methods developed in our laboratory. Intrigued by the recent “natural tramadol” story, we also envisaged its synthesis exploiting the proposed biosynthetic pathway. In parallel a phytochemical study of the moss Lycopodiella cernua and the plant Nitraria retusa were performed.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.