Obésité maternelle et macrosomie foetale : complications et prise en charge obstétricale

par Florent Fuchs

Thèse de doctorat en Santé publique - épidémiologie

Sous la direction de Marie-Victoire Senat et de Jean Bouyer.

Le président du jury était Joël Ankri.

Le jury était composé de Marie-Victoire Senat, Jean Bouyer, Joël Ankri, Gérard Bréart, Philippe Deruelle, Catherine Arnaud, Thomas Schmitz.

Les rapporteurs étaient Gérard Bréart, Philippe Deruelle.


  • Résumé

    Contexte : L'obésité est considérée par l'OMS comme une « épidémie » mondiale en raison de l'essor de sa prévalence et de ses conséquences sur la santé. Chez les patientes enceintes, son impact semble tout aussi préoccupant et sa prévalence en France atteint actuellement 10%. Certaines complications de l'obésité chez la femme enceinte ont été peu étudiées et notamment le lien particulier avec la macrosomie fœtale.Objectifs : Mieux appréhender la prise en charge des patientes enceintes obèses et de certaines complications qui en découlent.Méthodes : Trois séries de données différentes ont servi pour répondre à différentes questions sur la thématique de l'obésité et de la macrosomie. 1) Une évaluation de la faisabilité et de la qualité d'une échographie obstétricale du 2ème trimestre chez les patientes obèses a été réalisée via une étude mono centrique avec recueil prospectif des données. 2) Une étude des facteurs de risques de complications maternelles en cas d'accouchement d'un enfant macrosome, indépendamment de l'obésité maternelle et du poids de naissance de l'enfant a été menée sous la forme d'une étude prospective de cohorte d'enfant de plus de 4000g dans deux maternités d'Ile de France. 3) Enfin, une comparaison de la relation entre les complications maternelles de la grossesse et /ou néonatales et l'obésité a été menée entre la France (4 maternités de type III) et le Québec (données issues d'une étude randomisée dans toute la province) entre 2009 et 2011 via une étude comparative de deux échantillons transversaux de femmes enceintes (26 973 accouchements en France et 83 545 accouchements au Québec). Résultats : 1) Une échographie du deuxième trimestre de la grossesse chez une population obèse est possible, avec un taux de réussite en une fois de 70,4 %, (versus 82% ; p=0,08). Les facteurs d'amélioration de ce taux étaient : passer plus de temps lors de l'échographie (p=0,03), déplacer le fœtus de sorte que son dos soit en position latérale ou postérieure (p=0,01), et échographie réalisée par des échographistes expérimentés (p=0,03). Néanmoins, la qualité des images reste significativement moins bonne dans la population obèse (p=0,001). 2) La survenue de complications maternelles lors de la tentative d'accouchement vaginal d'un enfant de plus de 4000 g est de 6%. Les facteurs de risque de complications maternelles, outre le poids de naissance de l'enfant (p=0,004, Risque attribuable (RA)=10%), sont l'origine asiatique de la mère (p=0,04 ; RA=3%), une durée longue du travail (>10h) (p=0,02 ; RA=12%), et une césarienne au cours du travail (p=0,004 ; RA=17%). Les patientes multipares ayant déjà accouché par voie vaginale d'un enfant macrosome avaient un risque diminué de complications maternelles (p=0,03). 3) La prévalence de l'obésité était de 9,1% en France et 16,8% au Québec (p<0,001). L'obésité était associée de manière statistiquement significative (p<0,0001), à la fois en France et au Québec, à un risque accru de diabète gestationnel, de troubles hypertensifs de la grossesse, de prééclampsie, de mort fœtale in utero, d'accouchement par césarienne et de macrosomie. L'association était différente en France et au Québec (p interaction <0,005), pour la survenue du diabète gestationnel, de complications hypertensives de la grossesse et pour la macrosomie, avec une augmentation plus importante des complications avec l'IMC au Québec par rapport à la France.Conclusion : La compréhension de certaines complications inhérentes à l'obésité (complications médicales de la grossesse, faisabilité et qualité du dépistage échographique, complications obstétricales) est améliorée par les résultats de cette thèse.

  • Titre traduit

    Maternal Obesity and Fetal Macrosomia : Complications and Obstetric Management


  • Résumé

    Background: According to WHO, obesity is considered as an "epidemic" condition due to the global growth of its prevalence and its impact on patient health. For pregnant patients, its impact seems equally worrying and its prevalence is now reaching 10% in France. Some complications of obesity in pregnant women have been little studied and particularly the special link with fetal macrosomia.Objectives: To better understand care and obstetric outcome of obese pregnant patients as well as some of their complications such as fetal macrosomia.Methods: Three different sets of data were used to deal with questions regarding obesity and macrosomia. 1) Assessment of feasibility and quality of second trimester ultrasound scan in obese patients was performed through a mono centric case-control study with prospective data collection. 2) A study of risk factors for maternal complications in case of the delivery of a macrosomic child, regardless of maternal obesity and child's birth weight, was conducted as a prospective cohort study including children with birthweight above 4000g in two “Ile de France” maternity wards. 3) Finally, a comparison of the relationship between maternal and/or neonatal complications of pregnancy and obesity was conducted in France (4 type III maternity wards) and in Quebec (data from a randomized study throughout the province) between 2009 and 2011 through a comparative study of two cross-sectional samples of pregnant women (26,973 births in France and 83,545 births in Quebec).Results: 1) Second trimester ultrasound scan in obese pregnant women is feasible, with a success rate of 70.4% (versus 82%; p=0.08). Factors of improvement were: to spend more time at ultrasound (p=0.03), to move the fetus so that its back is in lateral or posterior position (p=0.01) and when ultrasound was performed by experienced sonographers (p=0.03). However, the quality of the image remains significantly lower in the obese population (p=0.001). 2) The occurrence of maternal complications, when attempting vaginal birth of a child of more than 4000g, was 6%. Beyond childbirth weight (p=0.004, attributable risk (AR) = 10%), the risk factors of maternal complications were Asian ethnicity (p=0.04; AR=3%), prolonged labor (> 10h) (p=0.02; AR=12%), and caesarean section during labor (p=0.004; AR=17%). Multiparous women with a previous vaginal delivery of a macrosomic child had a lower risk of maternal complications (p=0.03). 3) The prevalence of obesity was 9.1% in France and 16.8% in Quebec (p <0.001). Obesity was significantly (p <0.0001) associated with, both in France and in Quebec, an increased risk of gestational diabetes, hypertensive disorders of pregnancy, preeclampsia, stillbirth, cesarean delivery and macrosomia. The strength of the association was different in France and Quebec (p of interaction <0.005) for the occurrence of gestational diabetes, hypertensive complications of pregnancy and macrosomia, with a larger increase in complications with body mass index in Quebec compared to France.Conclusion: Understanding some inherent complications of obesity (medical complications of pregnancy, feasibility and quality of ultrasound screening, obstetric complications) is enhanced by the result of this work.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.