Valeur de l'environnement forestier périurbain et hétérogenéité spatiale des services récréatifs par l'approche hédonique

par Laetitia Tuffery

Thèse de doctorat en Sciences Economiques

Sous la direction de Lionel Ragot et de Laurent Simon.

Soutenue le 09-12-2015

à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Cachan, Val-de-Marne) , en partenariat avec Centre d'étude des politiques économiques de l'Université d'Évry (laboratoire) et de Université d'Évry-Val-d'Essonne (Etablissement opérateur d'inscription) .

Le président du jury était Jean-Michel Salles.

Le jury était composé de Marc Baudry.

Les rapporteurs étaient Serge Garcia, Julie Le Gallo.


  • Résumé

    La question des préférences des individus en matière de services récréatifs des forêts prend de plus en plus d'importance au sein des réflexions et des stratégies de pla-nification urbaine. La littérature basée sur la méthode des prix hédoniques pour l'évaluation des services récréatifs des forêts interroge généralement l'accessibilité à la forêt la plus proche et considère la fourniture de services récréatifs comme homogène. Or, notre hypothèse est la suivante : en milieux urbains et périurbains, les ménages peuvent avoir des préférences pour la diversité d'espaces forestiers dans leur environnement résidentiel. Les évaluateurs doivent appréhender la complémen-tarité des espaces forestiers sur un territoire et questionner l'environnement forestier global ainsi que sa variété en termes de services récréatifs. L'objectif de notre première étude est d'estimer puis de comparer l'impact de la proximité avec les services récréatifs de la forêt sur le prix de l'immobilier lorsque l'on considère d'une part la forêt la plus proche et d'autre part l'environnement forestier global, qui comprend l'hétérogénéité spatiale des services récréatifs. Nous mettons en lumière l'importance de considérer l'environnement forestier dans les évaluations économi-ques afin d'estimer au mieux la valeur récréative des forêts. Dans un deuxième travail, à l'aide de l'estimation des fonctions d'enchères, nous interrogeons la manière dont le profil socio-économique des ménages influence leurs préférences en termes de services récréatifs de l'environnement forestier. Les résultats permettent d'approfondir la connaissance que l'on a sur les préférences autour des questions de "nature en ville". Ils révèlent des rapports hétérogènes à l'environnement forestier et à ses qualités récréatives, qui dépendent du profil des ménages. Enfin, dans une troisième section, nous partons du constat selon lequel dans le cas d'aménités multi-sites, les individus peuvent choisir de se rendre sur différents sites et à différentes fréquences. A partir d'un modèle théorique calibré sur des données réelles nous concilions l'approche spatiale d'Alonso avec l'accessibilité à une aménité multi-sites dans l'approche hédonique de Rosen. Nous concluons que, lorsqu'il existe une préférence pour une aménité multi-sites offrant des niveaux de qualité hétérogènes, une mauvaise spécification de la distance dans les modèles hédoniques impacte significativement l'évaluation de l'aménité.

  • Titre traduit

    Value of global periurban forest environement with spatial heterogeneity of recreational services using the hedonic approach


  • Résumé

    The topic of household preferences for forests is becoming increasingly important in urban planning strategies. The literature based on the hedonic price method for the evaluation of forest recreational services generally uses the accessibility to the nearest forest and considers recreational services as homogeneous. However, our hypothesis is that in urban and periurban areas, households may have preferences for the diversity of forest areas in their residential environment. Therefore, evaluations have to take into account the complementary impact of forest areas and thus estimate the overall forest environment and its diversity in terms of quality of recreational services. The aim of our first study is to measure the impact of proximity to forest recreational services on housing prices when using the nearest forest on the one hand and the global forest environment on the other hand, which includes the spatial heterogeneity of recreational quality. We highlight the importance of considering the forest environment in its diversity in economic evaluations in order to estimate the real recreational value of forests. In a second work, using the auction functions method, we question wether and how the socio-economic profile of households influences their preferences in terms of recreation of the forest environment. The results help to clarify household preferences around the issue of "nature in the city". They reveal heterogenous preferences for the forest environment and its recreational qualities, depending on the socio-professional category and the age of the buyer. Finally, in the third study, in the case of multi-site amenities, people can choose to visit different sites and at different frequencies. From a theoretical model we conciliate the spatial urban approach of Alonso with accessibility to multi-site amenity in the hedonic model of Rosen. We conclude that, when there is a preference for a multi-site amenity with heterogeneous quality levels, a wrong specification of the distance in hedonic models significantly impacts the amenity assessment.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (xi-192 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 171-183

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 307.1 TUF val
  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.