Macrophages au cours de la régénération musculaire : rôle du stress oxydant et des molécules sécrétées : de la physiologie intégrative à la biologie fondamentale

par Emmeran Le Moal

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS)

Sous la direction de Carole Groussard et de Hassane Zouhal.

Soutenue le 17-12-2015

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Vie-Agro-Santé (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) .

Le président du jury était Bénédicte Chazaud.

Le jury était composé de Grégory Dupont, Thierry Paillard, Rémi Mounier.

Les rapporteurs étaient Damien Freyssenet, Vincent Pialoux.


  • Résumé

    Le muscle strié squelettique dispose de la capacité de régénérer à la suite d’un dommage, qu’il soit traumatique, chimique, pathologique ou encore associé à l’exercice. La régénération musculaire est un phénomène complexe faisant appel à de nombreux types cellulaires tels que les cellules souches musculaires, les cellules vasculaires ou encore les cellules immunitaires. Parmi ces cellules immunitaires, les macrophages jouent un rôle majeur, en sécrétant des facteurs trophiques notamment. En effet, en fonction de leur état d’activation, pro ou anti-inflammatoire, les macrophages exercent des effets distincts sur le comportement des cellules souches musculaires et la restauration du tissu musculaire. Parmi les régulateurs des macrophages et des cellules souches musculaires émergent les espèces réactives de l’oxygène.Ainsi, ce travail de doctorat pluridisciplinaire en sciences du sport a pour ambition d’identifier et de déterminer l’implication des espèces réactives de l’oxygène et des molécules sécrétées par les macrophages ainsi leurs effets fonctionnels respectifs au cours de la régénération musculaire chez la souris et l’Homme. En outre, un suivi des marqueurs biologiques associés à la balance pro/antioxydante réalisé chez des footballeurs de haut niveau durant une saison permet de renseigner l’évolution d’un facteur associé à l’étiologie des dommages induits par l’exercice.

  • Titre traduit

    Macrophages during skeletal muscle regeneration : role of oxidative stress and secreted molecules : from fundamental biology to integrative physiology


  • Résumé

    Skeletal muscle has the remarkable ability to regenerate following injury. Skeletal muscle regeneration is a complex process that requires different cell types to restore the tissue. Among these cells are found muscle stem cells, vascular cells and immune cells. Among immune cells, macrophages are play a key role by releasing trophic factors. Depending on their activation states, pro or antiinflammatory, they exert different effects on muscle stem cells and regeneration process. Interestingly, reactive oxygen species emerge as important regulators of muscle stem cells and macrophage biology.Consequently, this pluridisciplinary PhD thesis in sport sciences aims to identify and determine the involvement of macrophage derived-reactive oxygen species and secreted molecule and their functional effects on skeletal muscle regeneration both in mice and human. Furthermore, a one-season follow-up of pro/antioxidant balance in high level soccer players contributes to knowledge regarding the evolution of a factor involved in the etiology of exercise-induced muscle damages

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Université Rennes 2 à Rennes

Macrophages au cours de la régénération musculaire : rôle du stress oxydant et des molécules sécrétées : de la physiologie intégrative à la biologie fondamentale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Université Rennes 2 à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Macrophages au cours de la régénération musculaire : rôle du stress oxydant et des molécules sécrétées : de la physiologie intégrative à la biologie fondamentale
  • Détails : 1 vol. (281 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 258-281. 300 réf. bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.