Pratiques langagières et processus dialogiques d’identification sur les réseaux socionumériques : le cas de la langue bretonne

par Jean-François Blanchard

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Ronan Le Coadic.

Soutenue le 19-06-2015

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) et de Centre de recherche bretonne et celtique (laboratoire) .

Le président du jury était Pierre Bouvier.

Le jury était composé de Philippe Blanchet, François Demers.

Les rapporteurs étaient Érik Neveu, Eva Vetter.


  • Résumé

    Internet et les réseaux socionumériques (RSN) constituent, pour la langue bretonne, un contexte récent dans les pratiques sociales à partir duquel peuvent s’observer des formes de recontextualisation d’une langue minorée en situation de post‐diglossie. Cette thèse propose d’en décrire les évolutions à l’aide d’un modèle dialogique d’élaboration d’identité qui offre trois pôles d’analyse : les formes de l’institutionnalisation de la langue dans la société, les représentations sociales de la langue et les pratiques sociales constituant des expressions d’appartenance. Ce modèle dialogique de processus, dont la conception est étayée par des travaux d’histoire sociale, est d’abord instancié au plan sociolinguistique, afin de montrer les conditions de l’intervention glottopolitique des RSN dans le contexte post‐diglossique. Le modèle conceptuel est ensuite exploité dans l’analyse étendue des formes de sociabilité que les RSN organisent, facilitent et structurent ycompris dans le champ des médias et de la communication publique. Enfin, le modèle permet de juxtaposer l’analyse sociopolitique de la revendication bretonne à la théorie sociopolitique de l’espace public sur les trois pôles d’analyse de la place des RSN : la construction de problèmes publics comme institutionnalisation, la construction symbolique de l’identité territoriale et la citoyenneté comme pratique sociale et forme d’appartenance. Les interventions glottopolitiques libérales développées autour des RSN concourent à des formes d’institution de la langue fondées à la fois sur la capacité d’autonomie des acteurs sociaux à construire l’espace régional mais aussi sur les conditions du marché

  • Titre traduit

    Language practices and dialogical process of identifying the social digital networks : the case of the Breton


  • Résumé

    Internet and social digital networks (SDN) are, for the Breton language, a recent setting for social practices inwhich forms of recontextualization of a minority language in a post‐diglossic situation occur. The purpose ofthis thesis is to describe the transformations using a dialogical model of identity development. Such model focuses on a three‐dimensional analysis that encompassing the institutionalization forms of a language in a society, social representations of a language and social practices resulting in expressions of belonging. This dialogical process model, whose design is grounded in scholar works in the social history field, is first instantiated from a sociolinguistic perspective to describe SDN glottopolitical intervention characteristics in the post‐diglossia context. This conceptual model is then applied to in analysis of extended forms of sociability enabled, facilitated and structured by SDN both in a media and public communication context. Finally, the model allows the juxtaposition of the sociopolitical analysis of the Breton claim and the sociopolitical theory of public space on the three dimensions on which SDN have an effect: construction of social problems such as institutionalization, symbolic construction of territorial identity and citizenship as a social practice and way ofbelonging. Liberal glottopolitical interventions developed around SDN create forms institution of language based on both the market force and the autonomy capacity of social actors to build a regional territory


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Université Rennes 2 à Rennes

Pratiques langagières et processus dialogiques d'identification sur les réseaux socionumériques : le cas de la langue bretonne


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?