La question du Père : une lecture psychanalytique : entre « choix du héros » et « acte d'une femme »

par Mélinda Marx

Thèse de doctorat en Psychologie clinique

Sous la direction de Alain Abelhauser.

Soutenue le 13-06-2015

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) .

Le président du jury était Michel Grollier.

Les rapporteurs étaient Sidi Askofaré, Fabienne Hulak.


  • Résumé

    S. Freud et J. Lacan, tout au long de leur élaboration ne cesseront, chacun à leur façon, de réaffirmer la place fondatrice, logique, du père dans la structuration du sujet. Position peu reconnue par les théories post-freudiennes, et qui trouvepourtant aujourd'hui une nouvelle actualité dans une culture situant dans le déclin du père la source de son malaise.« Qui est le père ? », « qu'est-ce qu'être père ? », « quoi dire au père ? ».... Le père pose de fait une question qui affronte le sujet à un réel, à un impossible à dire, tout en lui permettant de s’écrire.Ce travail de thèse se propose, d'une part, de montrer comment se pose et s’élabore la question du père chez Freud et Lacan. D'autre part, de ressaisir cette question dans sa fonction de nouage d'un « impossible à dire » et d'un « possible d'écrire », d'où va se déplier la logique d'une clinique du sujet en impasse.

  • Titre traduit

    The question of the father : a psychoanalytical reading : between « choice of the hero » and « act of a woman »


  • Résumé

    S Freud and J. Lacan, throughout their elaboration will not stop, each in theirway, reaffirming the founding, logical place, of the father in the structuring of the subject. Position little recognized by the post-Freudian theories, and which finds nevertheless today a new current events in a culture placing in the declineof the father the source of its faintness.« Who is the father? », « what to be father? », « what tell the father? ».... The father asks de facto a question which faces the subject in a reality, in an impossible to be said, while allowing him to spell.This work of thesis suggests, on one hand, showing how settles and develops the question of the father at Freud and Lacan. On the other hand, to seize again this question in its function of knotting of a « impossible to be told » and of a« possible to write », where from is going to unfold the clinical logic of the subject in dead end.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Université Rennes 2 à Rennes

La question du Père : une lecture psychanalytique : entre « choix du héros » et « acte d'une femme »


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Université Rennes 2 à Rennes

Informations

  • Sous le titre : La question du Père : une lecture psychanalytique : entre « choix du héros » et « acte d'une femme »
  • Détails : 1 vol. (374 p.
  • Annexes : Bilbiogr. p. 362-374. 208 réf. bibliogr. Index général
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.