Le macro-outillage dans l'Ouest de la France : pratique économiques et techniques des premières sociétés agropastorales

par Klet Donnart

Thèse de doctorat en Archéologie et archéométrie

Sous la direction de Grégor Marchand.

Soutenue le 30-06-2015

à Rennes 1 , dans le cadre de École doctorale Sciences de la matière (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) et de CREAAH (laboratoire) .


  • Résumé

    Le macro-outillage est un outillage en pierre dont les supports sont bruts ou peu façonnés. Il est traditionnellement exclu des études de l’industrie lithique taillée et il en résulte une certaine méconnaissance de ce mobilier. Cette thèse tente de combler cette lacune dans l’Ouest de la France, du Néolithique ancien à l’âge du Bronze ancien. Sur la base d’une vingtaine d’assemblages fournissant un corpus de près de 3000 pièces, la typologie de cet outillage est d’abord établie. Une quarantaine de types d’outils sont ainsi décrits et interprétés, avec plus ou moins de précision selon la quantité et la qualité des données disponibles. La démarche est ensuite constamment transversale, pour interroger cet outillage sur un maximum d’aspects des premières sociétés agropastorales. Suivant le déroulement de la chaîne opératoire, une approche technofonctionnelle documente la conception et la gestion de cet outillage. Le macro-outillage se révèle être un sous-système technique cohérent, avec des stratégies adaptées aux ressources et aux besoins, de bonnes connaissances techniques et une grande importance économique. Une première approche chronoculturelle aboutit à des résultats mitigés, d’abord en raison d’une documentation relativement insuffisante comparée à l’étendue de l’espace-temps considéré dans ce travail, mais aussi parce qu’il s’agit d’un mobilier très faiblement empreint de caractères culturels. La géographie apparaît comme un facteur de variation plus important, le macro-outillage étant adapté tant aux ressources qu’aux besoins locaux. Les déterminismes environnementaux sont cependant peu marqués, les hommes ayant toujours pu effectuer des choix en fonction de critères techniques et fonctionnels, plus déterminants. Le macro-outillage se place ainsi à l’interface entre l’homme et son environnement et constitue un excellent marqueur économique.

  • Titre traduit

    Ground stone tools in Western France during the Neolithic and the early Bronze Age


  • Résumé

    Ground stone tools are stone tools whose blanks are raw or poorly shaped. They are usually excluded of the knapped stone studies, and consequently are rather unrecognized. This thesis tries to fill this gap in Western France, from the early Neolithic to the early Bronze Age. First, the ground stone tools typology is established by the study of twenty collections, supplying a corpus of about 3000 artefacts. About forty tool types are described and interpreted, with more or less precision depending on the quantity and the quality of the data available. The thesis then follows a diachronic approach, to question these tools on most aspects of the earliest farmers’ societies. Following the chaîne opératoire process, a techno-functional analysis documents the ground stone tools’ conception and management. These tools turn out to compose a coherent technical sub-system, with strategies suited to the people’s resources and to the needs; demonstrating good technical knowledge and a high economic importance. The chronological and cultural analysis leads to mixed results, firstly because data is relatively insufficient compared to the large area and the long period studied, but also because ground stone tools wear very few cultural marks. Geography appears to be a more significant variation factor, as ground stone tools are adapted to both local resources and needs. There is however little environmental determinism, as humans have always been able to make choices according to technical and functional criteria, which are more determining. Ground stone tools therefore link humans and their environment and make an excellent economic marker.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 2 vol. (659-213 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 593-646

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2015/6
  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.