Utilisation of photometric moments in visual servoing

par Manikandan Bakthavatchalam

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de François Chaumette.

  • Titre traduit

    Utilisation de moments photométriques en asservissement visuel


  • Résumé

    Cette thèse s'intéresse à l'asservissement visuel, une technique de commande à retour d'information visuelle permettant de contrôler le mouvement de systèmes équipées de caméras tels que des robots. Pour l'asservissement visuel, il est essentiel de synthétiser les informations obtenues via la caméra et ainsi établir la relation entre l'évolution de ces informations et le déplacement de la caméra dans l'espace. Celles-ci se basent généralement sur l'extraction et le suivi de primitives géométriques comme des points ou des lignes droites dans l'image. Il a été montré que le suivi visuel et les méthodes de traitement d'images restent encore un frein à l'expansion des techniques d'asservissement visuel. C'est pourquoi la distribution de l'intensité lumineuse de l'image a également été utilisée comme caractéristique visuelle. Finalement, les caractéristiques visuelles basée sur les moments de l'image ont permis de définir des lois de commande découplées. Cependant ces lois de commande sont conditionnées par l'obtention d'une région parfaitement segmentée ou d'un ensemble discret de points dans la scène. Ce travail propose donc une stratégie de capture de l'intensité lumineuse de façon indirecte, par le biais des moments calculés sur toute l'image. Ces caractéristiques globales sont dénommées moments photométriques. Les développements théoriques établis dans cette thèse tendent à définir une modélisation analytique de la matrice d'interaction relative aux moments photométriques. Ces derniers permettent de réaliser une tâche d'asservissement visuel dans des scènes complexes sans suivi visuel ni appariement. Un problème pratique rencontré par cette méthode dense d'asservissement visuel est l'apparition et la disparition de portions de l'image durant la réalisation de la tâche. Ce type de problème peut perturber la commande, voire dans le pire des cas conduire à l’échec de la réalisation de la tâche. Afin de résoudre ce problème, une modélisation incluant des poids spatiaux est proposée. Ainsi, la pondération spatiale, disposant d'une structure spécifique, est introduite de telle sorte qu'un modèle analytique de la matrice d'interaction peut être obtenue comme une simple fonction de la nouvelle formulation des moments photométriques. Une partie de ce travail apporte également une contribution au problème de la commande simultanée des mouvements de rotation autour des axes du plan image. Cette approche définit les caractéristiques visuelles de façon à ce que l'asservissement soit optimal en fonction de critères spécifiques. Quelques critères de sélection basées sur la matrice d'interaction ont été proposés. Ce travail ouvre donc sur d'intéressantes perspectives pour la sélection d'informations visuelles pour l'asservissement visuel basé sur les moments de l'image.


  • Résumé

    This thesis is concerned with visual servoing, a feedback control technique for controlling camera-equipped actuated systems like robots. For visual servoing, it is essential to synthesize visual information from the camera image in the form of visual features and establish the relationship between their variations and the spatial motion of the camera. The earliest visual features are dependent on the extraction and visual tracking of geometric primitives like points and straight lines in the image. It was shown that visual tracking and image processing procedures are a bottleneck to the expansion of visual servoing methods. That is why the image intensity distribution has also been used directly as a visual feature. Finally, visual features based on image moments allowed to design decoupled control laws but they are restricted by the availability of a well-segmented regions or a discrete set of points in the scene. This work proposes the strategy of capturing the image intensities not directly, but in the form of moments computed on the whole image plane. These global features have been termed photometric moments. Theoretical developments are made to derive the analytical model for the interaction matrix of the photometric moments. Photometric moments enable to perform visual servoing on complex scenes without visual tracking or image matching procedures, as long as there is no severe violation of the zero border assumption (ZBA). A practical issue encountered in such dense VS methods is the appearance and disappearance of portions of the scene during the visual servoing. Such unmodelled effects strongly violate the ZBA assumption and can disturb the control and in the worst case, result in complete failure to convergence. To handle this important practical problem, an improved modelling scheme for the moments that allows for inclusion of spatial weights is proposed. Then, spatial weighting functions with a specific structure are exploited such that an analytical model for the interaction matrix can be obtained as simple functions of the newly formulated moments. A part of this work provides an additional contribution towards the problem of simultaneous control of rotational motions around the image axes. The approach is based on connecting the design of the visual feature such that the visual servoing is optimal with respect to specific criteria. Few selection criteria based on the interaction matrix was proposed. This contribution opens interesting possibilities and finds immediate applications in the selection of visual features in image moments-based VS.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.