Essays on segregation and identity in France

par Pascaline Vincent

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Benoît Tarroux.

Soutenue le 01-12-2015

à Rennes 1 , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme, des organisations et de la société (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) , Centre de recherche en économie et management (Rennes ; Caen) (laboratoire) et de Centre de Recherche en Economie et Management (laboratoire) .

Le jury était composé de Fabien Moizeau, Isabelle Lebon.

Les rapporteurs étaient Catherine Baumont, Yannick L'Horty.

  • Titre traduit

    Essais sur la ségrégation et l'identité en France


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l’étude des phénomènes de ségrégation urbaine, c’est à dire l’isolement à la fois social et spatial de certains groupes d’individus au sein des villes. Également, afin de caractériser les groupes d’individus et mesurer leur degré d’intégration sociale, cette thèse s’intéresse à la définition et à la mesure de l’identité, définie comme le sentiment que l’on a de soi. Dans un premier chapitre nous nous intéressons à une mesure de la ségrégation urbaine, en proposant une analyse théorique et empirique d’un indice de ségrégation économique sur une variable continue (les revenus) en France. Nous nous intéressons ensuite dans un second chapitre à l’intégration sociale des immigrés et enfants d’immigrés en France où l’identité ethnique des individus est une expression de cette intégration. Ce chapitre introduit un indice qui permet une mesure continue de l’identité ethnique et permet de capturer une certaine distance identitaire. Nous comparons cet indice à d’autres mesures usuelles de la littérature et étudions les déterminants socio-économiques de l’identité ethnique. Enfin, dans un troisième chapitre, nous nous intéressons aux effets de la ségrégation urbaine sur le degré de coopération et de confiance des individus. Il s’agit dans ce chapitre d’étudier l’impact que peut avoir le quartier de résidence d’un individu sur sa confiance aux autres. Pour cela, nous réalisons une étude expérimentale dans différents quartiers rennais auprès de collégiens de 3ème.


  • Résumé

    This thesis focuses on the study of urban segregation, ie the isolation both social and spatial of certain groups of individuals within cities. Also, to characterize groups of individuals and measure their degree of social integration, this thesis focuses on the definition and measurement of identity, defined as a person' sense of self. In the first chapter we focus on a measure of urban segregation, proposing a theoretical and empirical analysis of an index of Economic segregation on a continuous variable (the income) in France. We then are interested in a second chapter by the social integration of immigrants and children of immigrants in France where the ethnic identity of individuals is an expression of this integration. This chapter introduces an index that allows continuous measurement of ethnic identity and captures a certain distance in identity. We compare this index with other usual measures in the literature and study the socio-economic determinants of ethnic identity. Finally, in the third chapter, we focus on the effects of urban segregation in the degree of cooperation and trust of individuals. We study the potential impact of the neighborhood residency of a person on his trust . For this, we perform an experimental study in different schools in Rennes among teenagers.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.