The effects of financing constraints on firms' use of trade credit and other alternative financing sources

par Thi Thanh Xuan Bui

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Jean-Laurent Viviani et de Viet Dzung Nguyen.

Le jury était composé de Franck Moraux, Neelam Jain.

Les rapporteurs étaient Hubert de La Bruslerie, Dominique Namur.

  • Titre traduit

    Les effets des contraintes de financement sur l'utilisation du crédit commercial et d'autres sources de financement alternatives par les entreprises


  • Résumé

    Cette thèse se compose de quatre essais portant sur les effets des contraintes de financement sur l'utilisation du crédit commercial (TC) et d'autres sources alternatives de financement des entreprises. Dans le premier essai, nous étudions les effets des contraintes sur l'emprunt bancaire (BL) sur l'utilisation du TC par les entreprises vietnamiennes. Nous étudions plus particulièrement l’effet de la taille sur le choix entre les deux types de financement. Nous constatons que les grandes entreprises lorsqu’elles sont rationnées sur les BL comptent plus sur le TC que les petites et moyennes entreprises (PME). En particulier, nous constatons que les grandes entreprises dont la demande de crédit a été refusée utilisent plus de TC tandis que les PME dans la même situation en utilisent moins. Dans le deuxième essai, nous étudions les effets des contraintes sur les BL sur l’utilisation du TC en fonction de la taille et de l'âge des entreprises ainsi que du développement institutionnel des différents pays. Nos résultats suggèrent que le TC et le BL ont tendance à être des substituts pour les entreprises les plus grandes, les plus âgés et lesquelles situées dans les pays développés (développement institutionnel plus fort). En revanche, le TC et le BL sont complémentaires pour les entreprises les plus jeunes, les plus petites et lesquelles situées dans les pays en développement (développement institutionnel faible). Ce résultat est particulièrement net dans le cas où la demande de crédit est refusée. Dans notre troisième essai, nous étudions les effets des contraintes sur les BL sur l'utilisation de six sources alternatives de financement par les PME dans le monde entier. Les formes de financement étudiées sont: le TC, le crédit-bail, les cartes de crédit, la finance informelle, les fonds provenant de la famille et des amis et les capitaux propres. Nos résultats suggèrent généralement que les PME rationnées par les banques ont tendance à compter davantage sur les fonds de la famille et des amis et sur les prêts des usuriers. Nous trouvons aussi qu'elles utilisent les modes de financement alternatifs plutôt pour financer le fonds de roulement que pour financer de nouveaux investissements. Dans le dernier essai, à partir d’un échantillon d'entreprises non financières du S&P 500, nous examinons l'interaction entre l'utilisation du papier commercial (CP), des lignes de crédit bancaire (CL) et du TC sur la période 2003 à 2014. Nos résultats suggèrent que les entreprises avec le risque de refinancement le plus élevé empruntent plus sous la forme de CL et de TC que sous la forme de CP. Cet effet est plus fort pour les CL. Nous constatons également que plus le niveau d'asymétrie d’information est fort, plus les entreprises utilisent les CL et le TC par rapport à CP. En revanche, plus les problèmes d'aléa moral sont graves, plus les entreprises favorisent les CP par rapport aux CL et TC.


  • Résumé

    This thesis consists of four essays investigating the effects of financing constraints on firms' use of trade credit (TC) and other alternative financing sources. In the first essay, we investigate the effects of bank loan (BL) constraints on the use of TC by Vietnamese firms across size. We find that bank-constrained large firms rely on TC more than bank-constrained Small and Medium-sized Enterprises (SMEs). Particularly, we find that denied large firms use more TC whereas denied SMEs use less of it. In the second essay, we study the effects of BL constraints on firm's use of TC across size, age and institutional development by using an international sample. Our results suggest that TC and BL tend to be substitutes for larger, older firms and those in developed countries with stronger institutional development; and complements for smaller, younger firms and those in developing countries with weaker institutional development, especially when constraints relate to credit denial. In our third essay, we investigate the effects of BL constraints on the use of six alternative financing sources by SMEs worldwide, i.e. TC, leasing, credit cards, informal finance, sources from family and friends and equity. Our results generally suggest that bank-constrained SMEs tend to rely more on sources from family and friends and those from money lenders. We also find that they use alternative financing to finance working capital requirement to a greater extent as compared to new investments. In the last essay, by using a sample of nonfinancial S&P 500 firms, we examine the interplay between the use of commercial paper (CP), bank credit lines (CL) and TC for the period 2003-2014. Our results suggest that firms with higher rollover risk borrow more from CL and TC relative to CP with a stronger effect for CL. We also find that higher level of asymmetric information is associated with more usage of CL and TC relative to CP while more severe moral hazard problems are associated with more usage of CP relative to CL and TC.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 08-12-2016


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.