Choc septique et devenir à long terme : impact de la dysfonction hépatique

par Nicolas Nesseler

Thèse de doctorat en Biologie et sciences de la santé

Sous la direction de Caroline Aninat et de Yannick Malledant.

Soutenue le 16-12-2015

à Rennes 1 , dans le cadre de École doctorale Vie-Agro-Santé (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) et de Nutrition, métabolismes et cancer (Rennes) (laboratoire) .


  • Résumé

    Peu de données sont disponibles sur le devenir à long terme après un choc septique. De plus le foie, organe clé dans la réponse de l’hôte à l’agression pourrait jouer un rôle important concernant le devenir à long terme. Dans une cohorte de patients chirurgicaux en choc septique, nous avons observé une mortalité élevée à 6 mois et une altération de la qualité de vie parmi les survivants par rapport à la population générale. Toutefois, celle-ci tend à s’améliorer au cours du temps. Dans un second travail, nous avons observé que la dysfonction hépatique précoce évaluée par le score SOFA dans les 24 heures qui suivait l’introduction des vasopresseurs n’avait pas d’impact sur la mortalité et la qualité de vie à long terme dans une cohorte multicentrique de patients médico-chirurgicaux en choc septique. Au contraire, l’apparition secondaire ou l’aggravation d’une dysfonction hépatique était associée à une surmortalité jusque 6 mois après l’épisode de choc septique. Afin d’approfondir par une approche expérimentale les mécanismes impliqués dans la dysfonction septique hépatique, nous avons mis au point un modèle in vitro de co-cultures hépatocytes-macrophages soumis au LPS. A partir de ce modèle, nous avons montré qu’une catécholamine telle que l’adrénaline, jouait un rôle dans la pérennisation d’une inflammation péri hépatique locale par un mécanisme AMPc dépendant mais epac/PKa indépendant.

  • Titre traduit

    Septic shock and long term outcome : rôle of the liver dysfunction


  • Résumé

    Knowledge regarding long-term outcome after septic shock is limited. Additionally, the liver, which plays a key role during the septic illness, could significantly impact the long term outcome. First, in a surgical cohort of septic shock patients, we found that the 6-month mortality rate remained high. Baseline health-related quality of life (HRQOL) was found to be lower than in the general population and although HRQOL improved 6 months after the onset of septic shock, HRQOL remained lower than in the general population. In a second work including a large multicenter cohort of septic patients, we found a significant relationship between the occurrence or the worsening of liver dysfunction during the course of septic shock and mortality at 6 months; however, this relationship was not found in the patients with baseline liver dysfunction. At last, experimentally, we established a hepatocyte-macrophage co-culture model and septic shock was mimicked by lipopolysaccharide (LPS) treatment. We found that a catecholamine frequently used in septic shock such as epinephrine was able to shift the innate immune response toward a pro-inflammatory environment even when a low anti-inflammatory response was observed in macrophages and these effects were cAMP dependent but PKA/epac independent.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (149 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 133-142 (139 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 370050/2015/29/D
  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.