Objectivation de l'équilibre en stabilité debout et lors du cycle de marche chez le sujet âgé autonome chuteur : apport de l'Ostéopathie

par Yannick Huard

Thèse de doctorat en Sciences - STS

Sous la direction de William Bertucci.

Soutenue le 03-11-2015

à Reims , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences, technologies, santé (Reims, Marne) , en partenariat avec (GRESPI) Groupe de Recherche En Sciences Pour l'Ingénieur (laboratoire) .

Le président du jury était Alain Lodini.

Le jury était composé de William Bertucci, Nicolas Houel, Malgorzata Klass, Fabrice Megrot, Serge Pin.

Les rapporteurs étaient Abderrahmane Rahmani, Gérome Gauchard.


  • Résumé

    Les troubles de la stabilité demeurent fréquents chez la personne âgée, dont la chute, avec des conséquences néfastes sur l’autonomie. Trois essais randomisés ont été menés afin d’identifier les variables distinguant le sujet âgé autonome chuteur et d’analyser l’incidence d’un traitement ostéopathique. La 1ère étude concerne 33 sujets : 15 chuteurs (68,3 ± 2,7 ans) et 18 non-chuteurs (67,7 ± 2,5 ans). Trois paramètres stabilométriques et trois tests cliniques permettent de distinguer les deux populations (p < 0,05). Le traitement ostéopathique améliore les caractéristiques évaluées des sujets chuteurs (plus de différence significative). La 2ème étude concerne 40 sujets chuteurs lombalgiques : 20 recevant un traitement ostéopathique(69,5 ± 3,9 ans) et 20 ne le recevant pas (69,9 ± 3,4 ans). Cette étude permet d’identifier que la mobilité lombaire est restreinte chez le sujet âgé chuteur et que le traitement ostéopathique améliore l’amplitude de mouvement lombaire juste après le traitement ainsi qu’à sept jours (p ≤0,01). La 3ème étude concerne 34 sujets : 17 chuteurs (71,3 ± 3,5 ans) et 17 non-chuteurs (71,5 ± 4,2 ans). Quatre variables cinématiques permettent de distinguer les deux populations (p ≤ 0,04). Le coefficient de détermination R2 ainsi que le Gait Variability Index confirment cette distinction. Le traitement ostéopathique améliore les caractéristiques évaluées des sujets chuteurs (plus de différence significative).

  • Titre traduit

    Objectification of balance stability when standing and walking among elderly fallers : contribution of Osteopathy


  • Résumé

    Balance disorders, as the fall, remain frequently in the elderly, with adverse consequences on the autonomy. Three randomized trials have been conducted to identify the parameters distinguishing the “fallers autonomous elderly” and to analyze the impact of an osteopathic treatment. The 1st study concerns 33 elderly patients: 15 fallers (68,3 ± 2,7 years) and 18 no-fallers (67,7 ± 2,5years). Three stabilometric parameters and three clinical tests distinguish the two populations (p <0,05). Moreover, the osteopathic treatment improves the evaluated characteristics of fallers elderly (no significant difference). The 2nd study concerns 40 fallers and lombalgic elderly: 20 receiving an osteopathic treatment (69,5 ±3,9 years) and 20 without the osteopathic treatment (69,9 ± 3,4 years). This study identifies that the lumbar mobility is restricted for every fallers elderly and the osteopathic treatment improves the lumbar motion just after the treatment, as well as seven days after it (p ≤ 0,01). The 3rd study concerns 34 elderly patients: 17 fallers (71,3 ± 3,5 years) and 17 no-fallers (71,5 ± 4,2years). Four cinematic parameters distinguish the two populations (p ≤ 0,04). The coefficient ofdetermination R2 and the Gait Variability Index confirm that distinction. The osteopathic treatment improves the evaluated characteristics of fallers elderly (no significant difference).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.