Emballages Légers en bois : Etude de la migration des molécules organiques du bois vers l'aliment

par Daliena Ludosky

Thèse de doctorat en Sciences - STS

Sous la direction de Alain Copinet.

Soutenue le 29-06-2015

à Reims , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences, technologies, santé (Reims, Marne) , en partenariat avec (GRESPI) Groupe de Recherche En Sciences Pour l'Ingénieur (laboratoire) .

Le président du jury était Marie-Christine Chagnon.

Le jury était composé de Alain Copinet, Damien Erre, Florence Fricoteaux, Mark Irle.

Les rapporteurs étaient Stéphane Desobry, Philippe Gérardin.


  • Résumé

    Les emballages alimentaires existent depuis la nuit des temps, depuis que l'homme transporte des aliments solides ou liquides. Comme tous les matériaux destinés à entrer au contact des aliments, le bois peut être une source de contaminations chimiques et/ou biologiques, il est donc soumis au règlement (CE) 1935/2004 du parlement européen. Cependant en France, la réglementation spécifique « bois » date de novembre 1945. Elle définit les espèces autorisées pour le contact alimentaire. Il existe également une note d'information « bois » de l'agence sanitaires française « DGCCRF » qui détaillent quelques phénomènes de migration entre le bois et l'aliment mais elles sont très peu développées. L'objectif de cette thèse est d'étudier les différents facteurs qui influencent la migration des composés organiques du bois après un contact alimentaire afin de développer une méthodologie d'analyse simple applicable par les industriels de l'emballage. A l'échelle locale, ce projet innovant apporte une réponse auprès des autorités sanitaires françaises et auprès de la filière française emballages bois et palettes. Et fournira des éléments nécessaires pour la mise à jour de la fiche « matériau bois n°2012-93 » et permettront aux industries agroalimentaires d'avoir à disposition une méthode d'analyse de référence.

  • Titre traduit

    Lightweight wooden packaging : chemical migration between wood and food


  • Résumé

    Food packaging has existed for millennia; ever since man wished to transport solid or liquid foods that were gathered previously. As in the case most materials, wood could be a source of contamination by chemical or biological products. To date, there are no studies available that assess the migration potential of wood components in to food. Food in contact with materials, like wood, is subject to the European Regulation (EC) 1935/2004. In contrast to other materials, there is no specific directive for wooden food contact packaging. In France, the only specific regulation concerning "wood" dates from November 1945 and is very underdeveloped. This thesis aims to study various factors that influence the migration of organic compounds from wood to food when in direct or indirect contact with one another. The final outcome will be a simple methodology that can be applied to industrial packaging. At the national level, this innovative project is in response to the needs of both the French health authorities and the French wood packaging industry. And provide the information necessary to update the information contained in "wood material No. 2012-93” which will, in turn, give the food industry an analytical method and a point of reference.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne (Bibliothèque électronique). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.