La Communauté Economique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC) : quelle politique de sécurité pour une organisation régionale à vocation économique ?

par Christian Messe Mbega

Thèse de doctorat en Géographie physique, humaine, économique et régionale

Sous la direction de Stéphane Rosière.

Soutenue le 04-12-2015

à Reims , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'homme et de la société (Reims, Marne) , en partenariat avec (HABITER) Espace Politique et aménagement (laboratoire) .

Le président du jury était François Bost.

Le jury était composé de Stéphane Rosière, Yann Richard, Guy-Serge Bignoumba.

Les rapporteurs étaient Yann Richard, Dominique Bangoura.


  • Résumé

    Cette thèse a pour objet d’analyser l’ensemble des dispositions prises par la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) qui est une organisation régionale à vocation économique, pour faire face aux menaces auxquelles elle est confrontée.Il s’agit ici, d’évaluer les forces et les faiblesses de la CEEAC dans la construction de la sécurité régionale en Afrique centrale à travers une analyse SWOT (incluant les facteurs internes et externes qui favorisent une entité et ceux qui la menacent). Ainsi, cette thèse montre que la CEEAC, dont les objectifs fondateurs n’étaient pas la sécurité au sens classique du terme, a finalement réussi à mieux développer ses capacités de défense que son intégration économique en raison de la faible complémentarité des économies nationales qui la constituent. Pour autant, je souligne les limites de cette dimension sécuritaire : l’insuffisance des moyens logistiques et financiers et le jeu de puissances extérieures. Ces insuffisances tendent à discréditer les capacités de la CEEAC en matière de sécurité et aboutissent à la réappropriation de ses responsabilités par d’autres organisations régionales locales notamment la CEMAC.

  • Titre traduit

    The Economic Community of Central African States (ECCAS) : what security policy for a regional organization economic development ?


  • Résumé

    I assesses the strengths and weaknesses of ECCAS in building regional security in Central Africa through a SWOT (including internal and external factors that promote an entity and those that threaten it). Thus, this thesis shows that ECCAS, whose founding objectives were not safe in the classical sense of the term, was finally able to better develop its defense capabilities as its economic integration due to the low complementarity of national economies which up. However, I emphasize the limits of this security dimension: the lack of logistical and financial resources and the set of external powers. These shortcomings tend to discredit the capacities of ECCAS safety and result in the recovery of its responsibilities by other local regional organizations such as CEMAC.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne (Bibliothèque électronique). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.