Les apprentissages des bénévoles dans l’activité associative. Quelles compétences acquièrent-ils, pour quels usages ?

par Albina Khasanzyanova

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Daniel Niclot.

Soutenue le 26-11-2015

à Reims , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'homme et de la société (Reims, Marne) , en partenariat avec (CEREP) - Centre d'Études et de Recherches sur les Emplois et les Professionnalisations (laboratoire) .

Le président du jury était Régis Malet.

Le jury était composé de Daniel Niclot, Tony Froissart.

Les rapporteurs étaient Hélène Bézille-Lesquoy, Denis Bernardeau Moreau.


  • Résumé

    Cette recherche doctorale a pour objectif d'étudier les types d'apprentissages que les bénévoles développent durant leur activité au sein d'associations et concerne essentiellement les apprentissages informels, c'est-à-dire dans l'action et par la pratique. Elle s'appuie sur deux enquêtes (par questionnaires et par entretiens semi-directifs) et mobilise un cadre de références composite qui intègre les concepts d'expérience, d'apprentissage par l'expérience, d'activité, de compétences et de développement. Les résultats de ce travail montrent que les bénévoles acquièrent ou renforcent des compétences « professionnelles », mais aussi des soft skills (compétences douces) de nature relationnelle, sociale et humaine. Parmi les processus qui concourent au développement des apprentissages, la reconfiguration dans l'activité des ressources cognitives à partir des expériences ou des acquis antérieurs (professionnels, académiques ou familiaux) semble essentielle.Les résultats mettent également en évidence que les bénévoles transfèrent couramment leurs acquis hors du milieu associatif et que les compétences acquises sont différentes selon les milieux socio professionnels d'appartenance (étudiants, salariés, personnes à la recherche d'un emploi). Enfin il apparait que les usages sociaux des apprentissages réalisés dans le milieu associatif sont diversifiés.

  • Titre traduit

    Learning of volunteers in the associational activity. What competencies they acquire, for what usage?


  • Résumé

    This research aims to study the types of learning that volunteers develop during their activities in associations and it mainly concerns informal learning, that is to say, in action and in practice. It is based on two surveys (questionnaires and semi-structured interviews) and mobilizes a composite frame of reference which incorporates the concepts of experience, experiential learning, activity, competencies and development.The results of this study show that volunteers acquire or strengthen « professional » competencies but also soft skills; relational, social and human skills. Among the processes that contribute to the development of learning, reconfiguration of cognitive resources from prior experiences or learning (professional, academic or family) seems essential.The results also show that volunteers usually transfer their knowledge outside associations and the competencies acquired are different depending on socio professional backgrounds (students, employees, persons looking for work). Finally it appears that the social uses of the learning developed in associations are diverse.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne (Bibliothèque électronique). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.