Les collections scientifiques et leur valorisation : une politique de recherche et un enjeu socio-culturel. L'exemple du patrimoine tchadien et d'autres collections paléontologiques africaines

par Clarisse Nékoulnang Djétounako

Thèse de doctorat en Terre solide et enveloppes superficielles

Le président du jury était Michel Brunet.

Le jury était composé de Patrick Vignaud, Géraldine Garcia, Dominique Moncond'huy, Andossa Likius.

Les rapporteurs étaient Hassane Taïsso Mackaye, Jean-Renaud Boisserie.


  • Résumé

    Depuis le XVe siècle l'Italie a été une terre d'élection de collectionneurs, des particuliers dont certains ont très tôt placé leurs collections à la disposition du public. Les curieux collectionnent les objets dans pour la plupart des cas pour des raisons de pouvoir, de politique ou encore d'option religieuse, mais pas dans un souci de conservation. Cependant le développement de réseaux de sociabilité et de commerce au XVIe siècle a fait des cabinets de curiosité une réalité européenne. A la mort des collectionneurs, certaines collections sont vendues et d'autre transformées en musée dès le XVIIe siècle, d'autres sont aussi, au XVIIIe et au XIXe siècle, à l'origine des collections conservées actuellement dans les lycées et universités. L'histoire des collections européennes, y compris au regard de l'évolution la plus récente des musées, permet de réfléchir à ce que peuvent et doivent être aujourd'hui des collections, et pour ce qui concerne leur conservation et les conditions de leur étude, et pour ce qui est de leur ouverture au public. Or suite aux découvertes paléontologiques majeures en Afrique, et dans le but de gérer et de valoriser les collections générées, de nombreux musées nationaux s'installent dans les capitales et changent de représentation muséographique pour devenir de véritables muséums orientés vers des développements de recherches scientifiques. C'est également à travers ces découvertes que le monde entier et les africains eux-mêmes ont pris conscience de la diversité et de l'immense richesse naturelle et patrimoniale de ce continent. Les collections paléontologiques du Tchad présentent un intérêt scientifique très important, qui résulte de leur impact sur les connaissances de l' « Origine et l'Histoire de la Famille Humaine ». Sur plus de 20 000 spécimens fossiles mis au jour par la MPFT, 18343 sont inventoriés et numérisés, dont 316 types et figurés. Une base de données de ces spécimens types a été construite avec ces types et figurés sous Access est mise en ligne sur le site du CNAR et des catalogues ont été également établis et imprimés au cours de ce travail. Ces collections constituent aujourd'hui une des plus riches collections paléontologiques d'Afrique Centrale, en particulier pour la période du Mio-Pliocène (de -7,3 à 3 Ma), génèrent aussi un enjeu socio-culturel indéniable. Une réflexion est menée et des pistes sont proposées pour assurer non seulement une vraie politique de conservation mais aussi de valorisation, notamment auprès du grand public. Notre thèse entend contribuer à la réflexion sur l'avenir des collections africaines, notamment tchadiennes.

  • Titre traduit

    Scientific collections and their recovery : a research politics and socio-cultural issue. The example of Chadian heritage and other African paleontological collections


  • Résumé

    For the XVth century Italy was a playground of favourite of collectors, private individuals among whom some very early placed their collections at the disposal of the public. The curious collect objects for the most part of the cases for reasons for being able to, of politics or still religious option, but not with the aim of preserving them. However the development of networks of sociability and business in the XVIth century made cabinets of curiosity an European reality. When the collectors die, certain collections are sold and of other one transformed into museum from the XVIIth century, others are also, in the XVIIIth and in the XIXth century, at the origin of collections kept at present in high schools and universities. The history of the European collections, including with regard to the most recent evolution of museums, allows to think about what can and have to be collections today, and as regards their preservation and the conditions of their study, and as for their opening to the public. Yet further to major discoveries in paleontology in Africa, and with the aim of managing and valuing these collections, numerou national museums settle in capitals and museum representation change to become real museums oriented developments of scientific research. It is also through the paleontological discoveries in Africa that the whole world and the Africans became aware themselves of the diversity and the immense natural and patrimonial wealth of this continent. The paleontological collections of the Chad present a very important scientific interest, which results from their impact on the knowledge of the " Origin and the History of the Human Family ". On more than 20 000 fossil specimens brought to light by the MPFT, 18343 are inventoried and digitized, including 316 types and figured, a database was built with these guys and figured in Access is posted on the CNAR Site and catalogs on these type specimens were also developed and printed in this work. These collections constitute one of the richest paleontological collections of Central Africa today, in particular for the period of Mio-Pliocène (from 7,3 to 3 My). Also generates an undeniable socio- cultural issue. A study is conducted and trails are proposed to ensure not only a true conservation policy but also of valuation, including the general public. Our thesis intends to contribute on second thought on the future of the African, in particular Chadian collections.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?