Aspergillose aviaire : développement d’un modèle d’aspergillose chez la dinde (Meleagris gallopavo) et évaluation de l’efficacité de l’énilconazole

par Elise Melloul

Thèse de doctorat en Sciences du vivant

Sous la direction de Jacques Guillot.

Soutenue le 26-01-2015

à Paris Est , dans le cadre de École doctorale Agriculture, alimentation, biologie, environnement, santé (Paris ; 2015-....) , en partenariat avec Biologie moléculaire et immunologie parasitaires (laboratoire) et de Biologie moléculaire et immunologie parasitaires et fongiques / BIPAR (laboratoire) .

Le président du jury était Jacques Chandenier.

Le jury était composé de Jacques Guillot, Pascal Arné, Françoise Botterel-Chartier, Chrystèle Lejeau.

Les rapporteurs étaient Jean Menotti, Jean-Luc Guérin.


  • Résumé

    Aspergillus fumigatus est un agent pathogène respiratoire majeur chez les oiseaux d’ornement comme de production. L’aspergillose qui peut être responsable de mortalités importantes et de chutes de performances est difficile à traiter. Nous avons développé un modèle d’aspergillose aiguë chez le dindonneau en inoculant différents lots d’oiseaux âgés de moins d’une semaine via une aérosolisation intratrachéale de doses croissantes de conidies (105 à 108/animal) en utilisant un MicroSprayer®. Le développement de la masse fongique a été évalué par qPCR, dosage du galactomannane (GM), culture fongique et évaluation histopathologique dans le but de comparer les résultats obtenus en fonction du nombre de conidies inoculées. Une mortalité significative a été observée dans les 4 jours suivant l’inoculation uniquement pour l’inoculum le plus concentré. Les résultats des différents marqueurs du développement du champignon (culture, qPCR et GM), sont très bien corrélés avec la dose de l’inoculum administrée. Les moyennes d’équivalents conidies/g de poumon obtenues par qPCR étaient 1,3 log10 plus importantes que les numérations obtenues par culture sur gélose. Ce nouveau modèle incluant une combinaison inédite de biomarqueurs chez la dinde a été utilisé pour évaluer l’efficacité de l’énilconazole, seule molécule utilisée en élevage avicole pour lutter contre l’aspergillose

  • Titre traduit

    Avian Aspergillosis : development of a novel inhalational turkey (Meleagris gallopavo) model of aspergillosis and assessment of enilconazole efficacy


  • Résumé

    Aspergillus fumigatus remains a major respiratory pathogen in both ornamental and poultry. Aspergillosis can be responsible for high mortality rates and induces significant economic losses, particularly in turkey production, and it is still difficult to treat. We developed a new model of acute aspergillosis in young turkeys by inoculating few-days-old turkeys via intratracheal aerosolization with increasing concentrations (105 up to 108) of conidia using a MicroSprayer® device. The fungal burden was assessed and compared by real-time PCR, galactomannan (GM) dosage, fungal colony (CFU) counting and by histopathology. Early death occurred in the first 96 h post-inoculation only at the highest inoculum dose. We observed a correlation between inoculum size and results obtained by real-time PCR, GM dosage and CFU counting. The mean fungal burden detected by qPCR was 1.3 log10 units higher than the mean values obtained by CFU measurement. Furthermore, this new model, with its unique combination of markers, has been used to evaluate the efficacy of enilconazole


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.