L'efficacité énergétique et carbone des différentes formes de distribution au Viêt-Nam et une comparaison en France

par Quoc Dat Lam

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Christophe Rizet.

Le président du jury était Jean-Loup Madre.

Le jury était composé de Christophe Rizet.

Les rapporteurs étaient Eric Cornelis, Moez Kilani.


  • Résumé

    Les émissions de gaz à effet de serre (GES) d’origine humaine, en se concentrant dans l’atmosphère entraînent des changements climatiques. L’augmentation des GES, notamment les émissions de CO2 dans l’activité du transport en général et du transport de marchandise en particulier contribuent au réchauffement de la planète. Le transport est à l’origine d’une part croissante de ces émissions, principalement le transport routier et, dans le transport, la part des marchandises (environ un tiers) est croissante. Actuellement, une part importante et croissante du transport de marchandises est organisée par quelques enseignes de la grande distribution qui cherchent à contrôler les flux logistiques de plus en plus loin en amont des magasins et de les organiser à leur profit.L'objectif principal de la thèse est une contribution à une meilleure connaissance de la consommation d’énergie et des émissions de carbone (CO2) dans le transport de marchandises. Pour cela, la thèse analyse l’efficacité énergétique et carbone de différentes formes de chaînes logistiques mises en œuvre par les principaux distributeurs au Vietnam et les compare avec les chaînes logistiques correspondantes en France. Hanoi est une ville en développement très rapide depuis l’ouverture de l’économie en 1986. Le développement de l’économie a attiré l’augmentation de la population dans la zone urbaine dense, la motorisation du transport et une évolution importante des formes de distribution et des chaînes logistiques.Nous partons de travaux sur la quantification de l’énergie et des émissions de GES des chaînes logistiques en France et en Europe. Nous avons réalisé des enquêtes sur les chaînes de distributions vietnamiennes pour obtenir des données comparables et quantifier l’énergie consommée et les émissions en appliquant la méthode de quantification du CO2 utilisée en France. Ceci nous permet de comparer l’efficacité énergétique et carbone de différentes formes de magasins sur le cas du yaourt et du blue-jeans entre le Vietnam et la France.Une enquête a été menée en face à face auprès des opérateurs (producteurs, transporteurs, distributeurs) et une enquête Web auprès des consommateurs au Vietnam qui vont acheter ces produits aux magasins. A partir des données collectées sur le territoire de Hanoï, nous avons décrit les chaînes logistiques du yaourt et du blue-jean au Vietnam depuis la matière première jusqu’au domicile du consommateur. Les différences entre types de distribution ou chaînes logistiques étudiées, portent notamment sur le type de magasin : petit magasin de centre-ville qui peut appartenir au producteur au Vietnam, à une chaîne de distribution en France ou être indépendant de l’un et de l’autre, supermarché et hypermarché des grands distributeurs.Grâce à ces analyses, nous allons répondre aux questions suivantes : Quels sont les types de magasins et les organisations logistiques les plus efficaces pour l’énergie et des émissions de CO2? Les types d’énergie rencontrés dans cette comparaison sont le gazole, l’essence, l’électricité et parfois le gaz. Les coefficients d’émission de ces différentes énergies sont ceux du Guide Information de CO2 des prestations de transport de l’ADEME (2012) et le coefficient d’émission de l’électricité au Vietnam est celui du Ministère de la Resource naturelle et de l’Environnement du Vietnam (2010).

  • Titre traduit

    Energy and carbon efficiency of different forms of distribution in Vietnam and a comparison with France


  • Résumé

    Anthropic Greenhouse Gas Emissions (GHG), when concentrating in the atmosphere, cause climate change. The increase in greenhouse gases, including CO2 emissions in transport activity in general and freight transport in particular of contribute to global warming. Transportation is responsible for an increasing part of these emissions, mainly road transport and within transport; the share of goods (about one third) is increasing. Currently, a large and growing share of freight transport is organized by a few large retailers seeking to control logistics flows even further upstream and to organize theses flows for their own benefit.The main aim of the thesis is a contribution to a better understanding of energy consumption and carbon (CO2) emissions in the transportation of goods. For this, the thesis analyzes the energy and carbon efficiencies of various forms of supply chains implemented by major retailers in Vietnam and compares them with the corresponding supply chains in France. Hanoi is a very fast developing city since the opening of the economy in 1986. The economic development has drawn increasing population in the dense major urban areas, the motorization of transport and dramatic changes in the distribution and in the supply chains organization.The starting point of the thesis is a research result on quantifying energy and GHG emissions from supply chains in France and in Europe. We conducted surveys on the corresponding supply chains of Vietnamese distributions to obtain comparable data and quantify the energy consumption and emissions of CO2 by applying the quantification method used in France. This allows us to compare the energy and carbon efficiency of different forms of retail outlets in the cases studied of yoghurt and blue jeans between Vietnam and France.A survey was conducted face to face with the operators (producers, transporters, distributors) and a Web survey with consumers (in shopping trips) in Vietnam have bought these products in these retail outlets. Using the information collected in Hanoi, we describe the supply chains of yoghurt and jeans in Vietnam from the raw material up to the consumer's home. The differences between types of distribution or supply chains, relate in particular to the type of retail outlets: a shop can belong to the producer in Vietnam, a retailer in France or an independent shop and the supermarket and hypermarket to major distributors.Through these analyzes, we answer the following questions: What are the most efficient logistic organizations for energy and CO2 emissions of retail outlets? Energy consumptions in this analysis are diesel, gasoline, electricity and sometimes gas. For these different energies, we use the emission factors of the ‘CO2 in transport services Information Guide’ (ADEME 2012) and for electricity in Vietnam, the emission factor published by the Ministry of Natural Resource and Environment of Vietnam (2010).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.