L'espace public élargi. Opinion, critique et expressivité à l'ère d'internet

par Dominique Cardon

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Patrice Flichy.

Le président du jury était Dominique Pasquier.

Les rapporteurs étaient Patrice Flichy, Cécile Méadel, Dominique Boullier.


  • Résumé

    Cette thèse sur travaux rassemble un ensemble d'articles traitant des formes de la participation ordinaire à l'espace public. Elle s'attache à décrire la manière dont les publics ont été amenés à prendre la parole dans les médias traditionnels, les médias alternatifs et sur Internet. A partir d'une approche examinant différents formats d'énonciation (opinion, critique et témoignage), ce travail entend comprendre comment l'espace public s'est élargi à de nouveaux publics et à de nouveaux régimes d'expression avec l'apparition du web au tournant des années 2000. Les travaux rassemblés comparent (1) des études de cas portant sur l'expression des auditeurs dans des programmes radiophoniques traditionnels (Les auditeurs ont la parole (RTL), les indignations pour l'abbé Pierre (France inter), et L'émission de Menie Grégoire (RTL)) ; (2) des analyses du rôle des médias alternatifs et du militantisme altermondialiste dans la critique et l'invention de nouveaux formats d'expression sur Internet ; et (3) des études de cas portant sur les nouveaux dispositifs d'expression ordinaire apparus sur Internet avec les blogs, Wikipédia et les réseaux sociaux du web 2.0. La possibilité offerte à tous de publier sur Internet sans passer par le filtre des médias traditionnels conduit à la fois à une libération des subjectivités et à une intériorisation de plus en plus forte par les individus des contraintes expressives relatives à l'adresse à un public. Cette analyse souligne l'importance de la variation de la taille et de la forme des publics dans les mondes numériques en montrant comment au public abstrait, anonyme et nombreux des médias traditionnel, le web substitue une fabrication dynamique et interactive de la visibilité. En articulant étroitement l'analyse des sociabilités numériques à celle de la publicité des expressions, cette thèse montre comment les exigences et les contraintes de l'espace public sont, de plus en plus, incorporées dans les processus de socialisation des individus dans nos sociétés.

  • Titre traduit

    Enlarging the public space. Opinion, criticism and expressivity in the age of internet


  • Résumé

    This thesis gathers a series of articles dealing with the ordinary forms of participation in the public space. It attempts to describe the way the public have been led to express itself in traditional media, alternative media and the web. From an approach examining different formats of enunciation (opinion, criticism and testimony), this work intends to understand how public space has expanded to new audiences and new regimes of expression with the appearance of web at the turn of the 2000s. The different researches gathered in this thesis compares (1) case studies on the expression of listeners in traditional radio program (Les auditeurs ont la parole (RTL), Les indignations pour l'abbé Pierre (France Inter) and L'émission de Menie Grégoire (RTL)); (2) analysis of the role of alternative media and the anti-globalization activism in the criticism and the invention of new formats of expression on the Internet; and (3) case studies of new spaces for ordinary expression appeared with the birth of blogs, Wikipedia and social networks of Web 2.0. The opportunity for all to publish on the Internet without going through the filter of traditional media led both to a release of subjectivities and an internalization of expressive constraints by individuals. This analysis also highlights the importance of variation in size and shape of the public in the digital world by showing how to the abstract and anonymous public of traditional media, the web substitutes a dynamic and interactive manufacturing of visibility. In articulating the analysis of digital sociability and the building of public visibility, this thesis shows how the requirements and constraints of the public space are increasingly included in the socialization process of individuals in our societies

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École des Ponts ParisTech (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.