Corps obèse et société. Regards croisés entre médecins et patients

par Philippe Cornet

Thèse de doctorat en Sciences sociales

Sous la direction de Jacqueline Trincaz.

Le président du jury était Marcel Pariat.

Le jury était composé de Philippe Mary, Arnaud Basdevant.

Les rapporteurs étaient Serge Hercberg, Jean-Paul Thomas.


  • Résumé

    L'obésité est une maladie qui touche près de 15% de la population adulte en France. Elle est susceptible d'entraîner des complications sévères. L'obésité peut être considérée comme un stigmate et les représentations sociales des personnes en obésité sont discriminatoires. Les médecins partagent les représentations sociales communes. Le corps obèse fait rupture avec [l']idéal du corps confondu à la norme, et est une source de discrédit du corps hors normes. Les sujets en obésité subissent l'affichage de l'idéal du corps comme norme de corpulence mais aussi comme norme esthétique et comme signe de distinction morale. Ils sont pris dans un "dispositif" construit autour d'une injonction paradoxale : "consommez, soyez mince".

  • Titre traduit

    Analysis of medical representation in relationship with patients who suffer from obesity


  • Résumé

    Obesity is a disease concerning around 15% of the French adult general population. It is usually associated with severe conditions. It can be considered as a sitgma and social views of obese persons are discriminatory. Practitioners do share those common views. The obese body breaks with an ideal body confounded with the standard, and is a cause of disgrace for the out-standard body. Patients with obesity endure the display of an ideal body as a norm of corpulence, but also as an esthetical norm and as a sign of moral distinction. They are caught in a "device" built around the paradox "consume, be thin".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.