Julien Green au miroir du Grand Siècle. Pascal et Port-Royal dans l’œuvre de Julien Green

par Eric Pepino

Thèse de doctorat en Langue et Littérature Françaises

Sous la direction de Francis Claudon.

Soutenue le 04-06-2015

à Paris Est , dans le cadre de Ecole doctorale Cultures et Sociétés (Créteil ; 2015-....) , en partenariat avec Lettres, Idées, Savoirs (Créteil) (laboratoire) .

Le président du jury était Daniel-Henri Pageaux.

Le jury était composé de Dominique Millet-Gérard, Philippe Godoy.

Les rapporteurs étaient Carole Auroy, Vincent Giroud.


  • Résumé

    Les influences littéraires ne sont jamais le fruit du hasard. Telle est la conviction de l'écrivain Julien Green (1900-1998) dans sa longue fréquentation du milieu littéraire du Grand Siècle représenté par Blaise Pascal et le courant port-royaliste. Dès l'adolescence, ces auteurs fascinent un être épris d'absolu qui, au fil du temps, se constitue l'une des plus importantes bibliothèques jansénistes et plonge sa plume dans une encre connue de ses devanciers. Dieu, l'homme, la vie et la mort, le péché et la grâce, ces éternels territoires de l'humanité en quête d'intelligibilité de son mystère, fécondent une œuvre littéraire inclassable où Julien Green communie aux fulgurances intellectuelles et spirituelles reçues de ses maîtres. Soutenu par un style classique et une langue épurée, l'écrivain ancre au cœur du XXe siècle le tragique d'une condition humaine, hélas confirmé par les événements contemporains. Seul le primat de l'amour sauve l'homme de ses peurs et lui apporte l'indispensable transcendance sans laquelle il court le risque de n'être qu'un automate.

  • Titre traduit

    Blaise Pascal and the jansenists in Julian Green


  • Résumé

    Literary influences are never the result of chance. Such is the belief of the writer Julien Green (1900-1998) in his long association with the literary milieu of the Grand Siècle represented by Blaise Pascal and the Port-Royalist movement. From as early as his adolescence, these writers fascinated a young man with a passion for the absolute who, over time, puts together one of the largest Jansenist libraries and dips his pen in the very ink of his predecessors. God,man, life and death, sin and grace, these eternal realms of a humanity searching for the meaning of its mystery, enrich a body of work that is hard to classify and in which Julien Green is in communion with the intellectual and spiritual flash points received from his masters.Supported by a classical style and a refined language, this writer places the tragic dimension of the human condition in the heart of the twentieth-century, a dimension that has unfortunately been confirmed by contemporary events. Only the primacy of love saves man from his fears and provides him with the indispensable transcendence without which he risks becoming nothing more than an automaton.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.