Etude pragmatique des connecteurs argumentatifs luos et français : nature, distribution et effet de sens

par Christine Abong'o

Thèse de doctorat en Linguistique française

Sous la direction de Christian Boix et de Lester Mtwana Jao.


  • Résumé

    La présente est une analyse des connecteurs du français et de la langue luo. Beaucoup d’études de ce genre ont été réalisées et se sont intéressées à la comparaison des connecteurs d’une langue européenne à une autre. Des études portant sur les comparaisons des connecteurs d’une langue européenne à une langue soit bantoue soit nilotique ou couchitique sont rares. Dans une situation de communication, les problèmes liés au vouloir-dire du locuteur retiennent particulièrement notre attention. La présente étude poursuit les objectifs suivants : faire connaître l’origine possible des connecteurs de la langue luo et analyser les similarités et les différences entre les connecteurs de la langue luo et du français quant à leur nature, leur distribution et leur effet de sens. L’étude est basée sur la théorie de l’argumentation d’Anscombre et Ducrot (1987). Une argumentation a lieu lorsque le locuteur présente un énoncé E1 ou un ensemble d’énoncés dans le but de faire admettre à son interlocuteur un autre énoncé E2 (ou une classe d'énoncés). En rapport avec les techniques de collecte de données, notre étude a eu recours à la recherche documentaire, suivie de l’ analyse approfondie des textes littéraires, une pièce de théâtre, des discours politiques et des textes argumentatifs rédigés par les étudiants de Maseno University et Moi University. La recherche prend en considération les correspondances des connecteurs d’addition, d’opposition, de concession, de cause, de conséquence et de temps, luo et français. Les données sont analysées qualitativement car une telle analyse met en relief une description détaillée de données. Nous espérons que les résultats de cette étude intéresseront à la fois les enseignants des langues et ceux de la traduction, ainsi que leurs étudiants, les chercheurs en général et ceux qui travaillent sur les langues africaines en particulier.

  • Titre traduit

    A comparative analysis of french and luo connecteors of agrument : nature, distribution and derived meaning


  • Résumé

    This is an analysis of French and Luo sentence connectors. Comparative studies are commonly found between one European language and another. Research carried out on connectors of European and Bantu, Nilotic or Cushitic languages are rare. This thesis thus seeks to fill this knowledge gap. As revealed by literature review, European languages have a wide array of connecters that express different semantic values. If identifying and pegging particular semantic values to connectors of European language poses a challenge, it could be asserted that identifying those of African languages is even a more difficult task since African languages have a smaller number of connectors which could convey a bigger array of semantic value. The objectives of the study are: to determine the possible origin of Luo connectors and to analyze the similarities and differences of Luo and French connectors in terms of nature, distribution and semantic value of the connectors. The study is guided by the argumentative theory of Anscombre and Ducrot (1987). According to the theory, in a situation of argument, the locutor presents E1 in order to orient his interlocutor towards E2. The data collection techniques are grounded on library research as well as reading and analyzing of selected literary texts, a short play, political discourse and argumentative texts written by students from Maseno and Moi Universities. The research is limited to connectors of addition, opposition, concession, cause, consequence and of time, Data is analyzed qualitatively since qualitative analysis lays greater emphasis on holistic description of data. The research adopts a descriptive analysis design because it entails analyzing existing data sets. It is hoped that the results of this study will be vital to teachers of language, teachers of translation, students and to researchers who take interest in the Africans languages.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Pau-SCD-Bib. électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.