Déterminants sociaux des trajectoires de consommation d’alcool chez les jeunes dans la cohorte TEMPO

par Ahmed Yaogo

Thèse de doctorat en Santé Publique - Epidémiologie

Sous la direction de France Lert et de Maria Melchior.

Le président du jury était Laurence Meyer.

Le jury était composé de France Lert, Maria Melchior, Laurence Meyer, Hélène Grandjean, Caroline Dubertret, Alain Dervaux, François Beck.

Les rapporteurs étaient Hélène Grandjean, Caroline Dubertret.


  • Résumé

    Les liens entre facteurs socio démographiques et trajectoires de consommation d’alcool chez les jeunes restent peu connus. De même, les études sur les liens entre trajectoire socio-économique et consommation d’alcool ont échoué à montrer un effet propre de la trajectoire socio-économique. Enfin, la littérature qui est disponible actuellement ne permet pas de dégager un consensus sur l'effet du sexe des enfants et des parents dans la transmission intergénérationnelle de la consommation d'alcool. L’objectif de cette thèse a été d’identifier les déterminants sociaux, économiques et démographiques des trajectoires de consommation d’alcool chez les jeunes. Il s’est agi d’une étude de cohorte prospective menée en population générale dans la cohorte TEMPO [(n=2.582, âgées de 4 à 16 ans en 1991), (n=1.333, âgés de 12 à 25 ans en 1999), (n=1.103, âgés de 22 à 35 ans en 2009)], et pour lesquels les données ont été recueillies par auto-questionnaire postal, incluant des jeunes dont un des parents participe à la cohorte GAZEL. Il est ressorti de nos analyses que la consommation excessive d’alcool qui s’installe au début de l’adolescence est un phénomène limité dans le temps chez la majorité des jeunes. Elle persiste dans des sous populations particulières comme les personnes issues de catégorie sociale défavorisée et les jeunes femmes. La situation sociale, mesurée par la trajectoire sociale de l’enfance au début de l’âge adulte, est un facteur prédictif de la consommation d’alcool au début de l’âge adulte. Les tendances de certains de nos résultats laissent penser que les mécanismes à l’œuvre dans un possible lien parents-descendance pour l'abus d'alcool pourraient être en lien avec le sexe des jeunes. Ces résultats suggèrent que la trajectoire de consommation d’alcool chez les jeunes est en partie déterminée par des facteurs sociodémographiques présents précocement, au cours de l’enfance et l’adolescence. Etant donné les risques de l’abus d'alcool chez les jeunes tant sur leur santé que sur leur devenir social et professionnel à long terme, les trajectoires d'abus d'alcool devraient faire l'objet d'une surveillance plus accrue. La prise en compte des mécanismes sociaux à l’œuvre dans les trajectoires d'abus d'alcool chez les jeunes pourrait être contributive.

  • Titre traduit

    Social Determinants of Alcohol Use Trajectories Among Youth : Results from TEMPO Cohort Study


  • Résumé

    Young adulthood is a critical period in terms of establishing lifelong health behaviors, including alcohol use. Yet, trajectories of alcohol abuse from adolescence onwards are not well known.Using data from a longitudinal cohort study set up in France [(n=2,582, age 4-16 years in 1991), (n=1,333, age 12-25 years in 1999), (n=1,103, age 22-35 years in 2009)], we examined the relationship between repeated alcohol intoxication in adolescence and later alcohol abuse, testing whether this association varies depending on individuals’ sociodemographic characteristics. We also studied the hypothesis that patterns of alcohol use in young adulthood are associated with lifecourse socioeconomic trajectory. In addition, we examined the relationship between parental history of alcohol use and offspring’s alcohol use in young adulthood, testing differences according to sex.In most adolescents, alcohol abuse is a time-limited behavior. Nonetheless, in adolescent participants from low income families, in girls, the likelihood of persistent alcohol abuse beyond adolescence may be increased. We also found that young adults who had a persistently low socioeconomic position from childhood to young adulthood were more likely to abstain from alcohol even after controlling for demographic, social, psychological and family characteristics. Additionally, participants with a downward social trajectory were disproportionately likely to abuse alcohol. In addition, parental history of alcohol use is especially predictive of offspring’s young adulthood alcohol misuse in men.Our findings suggest that alcohol use patterns in young adulthood may be influenced by early socioeconomic factors, which should be confirmed by additional studies in the future. Given young people alcohol abuse risks about their health and their future social and professional situation, alcohol use trajectories from adolescence onwards should be better monitored. Taking into account social mechanisms that influence trajectories of alcohol abuse among young people could be contributive, which should be brought to the attention of policymakers and mental health specialists.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.