Rapport à l’école et perception de la réussite des collégiens d’Apatou de Guyane

par Nicole Armoudon

Thèse de doctorat en Sciences de l’éducation

Sous la direction de Jacques Pain.

Soutenue le 21-12-2015

à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Connaissance, langage et modélisation (Nanterre) , en partenariat avec Centre de recherches en éducation et formation (Nanterre) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jean-Claude Régnier.

Le jury était composé de Jacques Pain, Jean-Claude Régnier, Huguette Desmet.

Les rapporteurs étaient Jean-Claude Régnier, Huguette Desmet.


  • Résumé

    Les recherches menées en Guyane sur l’Ecole, mettent en avant l’inadaptation du système scolaire au regard de la situation géographique et sociolinguistique du territoire. Les résultats scolaires rapportés au niveau national, placent l’Académie de la Guyane en queue de peloton. Dans une société si diversifiée; composée de groupes dont l’installation est très ancienne ; doivent cohabiter des populations très récemment installées. Les difficultés linguistiques sont propulsées comme vecteurs de l’échec scolaire. La réussite scolaire s’impose sur tous les sites et auprès de l’ensemble de la population scolarisée. Avant les années 70, les populations bushinengué, considérées comme «indigènes» ou «tribales», selon la terminologie de l’époque étaient écartées du système politique, économique, social et éducatif. Elles étaient essentiellement régies par des règles coutumières. Après 40 ans de changement administratif et statutaire : comment les jeunes bushinengué habitant Apatou, appréhendent le système scolaire ? Que signifie aller à l'école, y travailler, y apprendre les savoirs proposés ? Comment vivent-ils leur scolarité ? Quels sont leurs ambitions, leurs projets ? Quels regards portent-ils sur l’Ecole ? sur leur commune ? Cette recherche vise à comprendre, dans une société en pleine mutation, comment les collégiens d’Apatou à travers le rapport au savoir, se construisent, se projettent et cultivent la réussite dans l'espace scolaire. Les données sur la singularité des histoires scolaires des élèves de la 6ème à la 3ème, seront recueillies à partir d’observations, d’entretiens et de questionnaires

  • Titre traduit

    Report to school and perceptions of success college of Guyane Apatou


  • Résumé

    Researches carried out in French Guiana, reveal that the school system isn’t adapted in regards to the territory’s geographical and sociolinguistic situation. Reported at the national level, the school outcomes rank French Guiana on the tail of the peloton. It is a diversified society where anciently settled people and recently settled ones must live together. Language difficulties are shown as conveyors of school failure. Academic success applies to all sites and to the entire school population. Before the 70s, bushinengue considered as “indigenous” or “tribal”, according to the terminology in use at that time, were excluded from the political, economic, social and educational systems. They were essentially governed by customary laws. After 40 years of administrative and statutory changes : This research aims at understanding, how high school students, learning subjects develop and how do they evolve in school, through the notion of relationship to knowledge. Data on the specificity of their educational background will be collected from observations, interviews and questionnaires. It will contribute to understanding how individuals from a society undergoing massive changes and can manage to cultivate their success.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.