Tel Tsaf et les sociétés de la vallée du Jourdain dans la première moitié du 5e millénaire : une approche technologique des assemblages céramiques

par Marion Silvain

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Valentine Roux.

Le président du jury était Pierre de Miroschedji.

Le jury était composé de Valentine Roux, Pierre de Miroschedji, Yosef Garfinkel, Olivier Nieuwenhuyse, Catherine Perlès.

Les rapporteurs étaient Yosef Garfinkel, Olivier Nieuwenhuyse.


  • Résumé

    La fin du 6e millénaire et le début du 5e millénaire constituent une des périodes les moins connues de la préhistoire du Levant sud. Dans ce contexte, les fouilles menées sur le site de Tel Tsaf, dans la vallée du Jourdain, offrent une opportunité inédite d’apporter un éclairage sur les sociétés de cette période. Cette étude s’est attachée, à travers la définition des systèmes de production, de distribution et d’utilisation des céramiques, à définir le fonctionnement social et économique du site et, au-delà, à adresser son statut au niveau régional. Nous avons pour cela développé une approche techno-pétrographique des assemblages céramiques, fondée sur l’identification des chaînes opératoires de production technique. Dans un deuxième temps, nous avons replacé l’assemblage céramique de Tel Tsaf dans le cadre plus large de la vallée du Jourdain et du Levant, à travers des comparaisons au niveau micro et macro-régional. Cette étude s’est avérée particulièrement riche. A l’échelle du site, elle nous a permis de mettre en évidence une société complexe et multi-culturelle. A l’échelle de la région, elle nous a permis de définir une communauté de pratiques au sein de la vallée du Jourdain et de mettre en évidence un phénomène de migration depuis le Levant nord, sur le site de Tel Tsaf. À l’appui des résultats de ce travail, ainsi que des études comparatives réalisées sur le matériel des sites de Beth Shean XVIII et d’Abu Gosh III – Jasmine street, il nous a été possible de proposer une réflexion d’ensemble sur la vallée du Jourdain et le Levant sud au tournant du 5e millénaire

  • Titre traduit

    Tel Tsaf and the Jordan valley societies in the late 6th-early 5th millenium BC : a technological approach of ceramic assemblages


  • Résumé

    The late 6th-early 5th millenium BC is one of the least known of the southern Levant prehistoric periods. In this context, the excavations on the site of Tel Tsaf, in the Jordan Valley, offer an unprecedented opportunity to shed light on communities from that period. This study aimed, through the definition of production systems, distribution and use of ceramics, to define the social and economic functioning of the site and beyond, to address its regional status. In this purpose, we have developed a techno-petrographical approach of the ceramic assemblage, based on the identification of chaînes opératoires. Secondly, we recontextualized the ceramic assemblage of Tel Tsaf in the broader context of the Jordan Valley and the Levant, through comparisons at micro and macro-regional level.This study prooved particularly rich. At the site level, it allowed us to highlight a complex and multi-cultural society. At the regional scale, it allowed us to define a community of practice in the Jordan Valley and highlight a phenomenon of migration from the northern Levant, to the site of Tel Tsaf. Regarding our results on Tel Tsaf, as well as comparative studies on the material of Beth Shean XVIII sites and Abu Gosh III - Jasmine street, we attempted to provide a broader reflection on the Jordan Valley and the Southern Levant at the turn of the 5th millennium.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.