L’Eclat du voyage : Blaise Cendrars, Victor Segalen, Albert Londres

par Mathilde Poizat-Amar

Thèse de doctorat en Langue et littérature française

Sous la direction de Myriam Boucharenc et de Peter Read.

Soutenue le 06-11-2015

à Paris 10 en cotutelle avec l'University of Kent , dans le cadre de Ecole doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) , en partenariat avec Centre des Sciences des Littératures en langue Française (Nanterre) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Charles Forsdick.

Le jury était composé de Myriam Boucharenc, Peter Read, Charles Forsdick, Lucy O'Meara, Claude Leroy.

Les rapporteurs étaient Charles Forsdick, Lucy O'Meara.


  • Résumé

    La thèse explore les œuvres de Blaise Cendrars, de Victor Segalen et d’Albert Londres sous l’angle de « l’éclat du voyage » et se propose d’analyser les effets produits par la présence du voyage sur un plan diégétique, métadiégétique et stylistique. Chez ces trois auteurs, la notion de voyage dépasse en effet sa vocation thématique pour se faire véritable matière à travailler le langage et atteindre la sphère de la littérarité en exerçant sur le texte une menace d’éclatement, et contribue à l’instauration d’une littérature moderne. Cette étude interroge les premiers écrits de Cendrars (1912-1938) en explorant par quelles voies la présence conjointe du motif du voyage et de l’éclatement conduit à la création d’une représentation fractale du monde. L’examen du cycle polynésien de Segalen met en évidence la présence du voyage comme le résultat d’un écart désirant qui aboutit à la formation d’une poétique littéraire de la diffraction. Enfin, à travers l’étude des reportages d’Albert Londres, la thèse montre comment l’écriture du voyage trouve un regain de force par le détour du reportage.

  • Titre traduit

    A Burst of Travel : Blaise Cendrars, Victor Segalen, Albert Londres


  • Résumé

    This thesis explores the bursting effect of travel in the works of Blaise Cendrars, Victor Segalen and Albert Londres in their diegetic, metadiegetic and stylistic aspects. The notion of travel goes beyond a mere theme discussed in those texts and affects their very language, challenges their literarity by issuing a bursting threat on them, and contributes to their modernity.This study examines the first works of Blaise Cendrars (1912-1938) and explores the ways in which the joined presence of travel and bursting phenomenon leads to a literary creation of a fractal world. The study of Segalen’s Polynesian period reveals that travel exists as an outcome of a distance invested by desire, and results in a poetic of diffraction in his texts. Finally, the investigation of the role of travel in Albert Londres’ reportages illuminates how travel writing and reportage can work together towards a modern literature.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.