Les offrandes domestiques à Bali (Indonésie) comme point d'ancrage de la cohérence cérémonielle balinaise

par Anikó Sebestény

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Michael Houseman et de Gábor Vargyas.

Le président du jury était Anne de Sales.

Le jury était composé de Michael Houseman, Gábor Vargyas, Anne de Sales, Michel Picard, Georgiana Wierre-Gore, Françoise Hatchuel.

Les rapporteurs étaient Michel Picard, Georgiana Wierre-Gore.


  • Résumé

    Le rituel de l'offrande domestique, petite cérémonie intégrée aux activités quotidiennes de la quasi-totalité des familles balinaises permet, par une analyse approfondie puis une mise en rapport avec d'autres niveaux, rituels et non-rituel, de la culture balinaise, d'éclairer certains principes structurants les rites balinais. L'espace domestique balinais est une unité fortement structurée par des principes déterminant la culture balinaise et c'est un noeud essentiel de leur transmission et maintien. La tournée d'offrandes quotidienne y met en valeur une série d'éléments en créant une atmosphère spécifique qui présuppose l'attention d'une entité invisible. Sur cette pratique ininterrompue viennent s'ajouter des rites ponctuels. Une partie essentielle de ce qui fait la culture balinaise est ancrée dans l'espace domestique et rappelé par les offrandes au quotidien. C'est la cas des principes hiérarchiques cruciaux que sont l'oppositions haut/bas et les directions cardinales hiérarchisées, qui se reflètent même dans les pratiques non rituelles comme l'orientation ou la direction du sommeil. L'homologie entre microcosme du corps et macrocosme de Bali passe par le microcosme de l'espace domestique. Le principe d'ancestralité, socle de l'appartenance à toute une série de groupes sociaux et à l'île de Bali est ancré par l'autel des ancêtres, et la relation émotionnelle aux défunts y est intégrée par des rituels funéraires complexes. Le style esthétique et la structure des offrandes balinaises et de la danse se retrouvent dès les petites offrandes canang déposées. Cette exploration révèle une vie rituelle d'une richesse et complexité fascinantes ancrées dans des espaces domestiques urbains abritant des personnes respectables n'étant pas des professionnels de la religion.

  • Titre traduit

    Domestic offering rituals in Bali (Indonesia) anchoring the Balinese ceremonial coherence


  • Résumé

    The daily offering ritual, small ceremony integrated into the daily lives of most Balinese families, by its thorough analysis and comparison with other ritual and non-ritual levels of Balinese culture, helps shed light on some basic structuring principles of Balinese ritual life. The Balinese domestic space is a structured unit strongly determined by Balinese culture's essential principles, and it is also the knot that unites these principles and hence allows their transmission and maintenance. The daily domestic offerings create a specific atmosphere that presupposes the attention of invisible entities. An essential part of what constitutes Balinese culture is anchored into the domestic unit, and brought into attention by daily rituals. It is the case with the crucial hierarchical oppositions of high and low and the hierarchised cardinal directions, that are reflected even in non-ritual practice like daily orientation or the direction people turn when sleeping. The homology between the microcosm of the body and the microcosm of Bali or the Universe is mediated through the microcosm of the domestic space. The principle of ancestrality, the base through which Balinese are connected with a large series of social groups and even to the island, this principle is also anchored into the domestic space through the ancestor shrine, and the emotional bond connecting with the deceased ones is also integrated to it through complex funeral rituals. The aesthetic style and the structure of the offerings is there from the smallest canang offering, as is there the principle that leads to dance in larger ceremonies. This exploration reveals an incredibly rich and complex ritual life lead by ordinary respectable people who are not professionals in religion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.