Le temps d'adresse dans les interactions verbales en classe d'espagnol, langue étrangère (niveau supérieur) : enseignement et pratiques

par Patricia Gutierrez -Laffargue

Thèse de doctorat en Études hispaniques

Sous la direction de Mercè Pujol Berché.

Soutenue le 09-12-2015

à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, spectacles (Nanterre) .


  • Résumé

    A partir du constat fait auprès des étudiants d’espagnol langue étrangère qui ont beaucoup de difficultés à maîtriser l’utilisation des termes d’adresse, ce travail tente d’en élucider les raisons et propose des réflexions pour parvenir à régler le problème. Les termes d’adresse en tant que déictiques personnels et sociaux sont les marqueurs de la relation interpersonnelle que tout locuteur construit avec son interlocuteur. En espagnol, le système de l’adresse est complexe de par ses variations diatopiques ainsi que par les spécificités de son système, notamment du pronom usted, qui tout en désignant un allocutaire a une morphologie de troisième personne. De plus, il faut tenir compte de la situation de communication, qui est variable selon les cultures et les sociétés. A partir d’un corpus de données provoquées composé d’interactions orales d’étudiants français universitaires, nous faisons une analyse interactionnelle et pragmalinguistique qui permet de dégager les difficultés majeures que pose l’apprentissage et la maîtrise en contexte des termes d’adresse, pronoms de deuxième personne et formes nominales. Il est démontré que les erreurs présentes dans les discours des étudiants ne sont pas uniquement d’origine linguistique, mais sont aussi induites par un manque d’adéquation à la situation de communication. Ainsi, les termes d’adresse sont l’un des éléments dont l’utilisation ne dépend pas uniquement du niveau d’interlangue mais aussi de la compétence socioculturelle des locuteurs.

  • Titre traduit

    The terms of Spanish as a foreign language address : views pragmalinguistique interactional and didactic


  • Résumé

    From the observation made with the spanish foreign language students have great difficulty in mastering the use of terms of address, this work tries to elucidate the reasons which offers reflections to the problem. Terms of address as a personal and social deictic are markers of the interpersonal relationship that all speakers built with his interlocutor. In spanish, the address system is complex variations diatopiques as well as the specific features of its system, including the pronoun usted, which designated an allocutaire has a morphology of third person. Furthermore, it must take into account the situation of communication, which is variable depending on the cultures and societies. From a corpus of data consisting of oral interactions of french university students, we make an interactional and pragmalinguistic analysis which allows to identify the major difficulties posed by learning and mastery in context of the terms of address, second-person pronouns and nominal forms. It is shown that these errors in the speech of the students are not only of linguistic origin, but are also induced by a lack of fitness for the communication situation. Thus, the address terms are one of the elements whose use depends not only on the level of interlanguage, but also of socio-cultural competence of the speakers.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.